La bourse ferme dans 2 h 34 min
  • CAC 40

    5 914,53
    -21,89 (-0,37 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 407,06
    -26,39 (-0,77 %)
     
  • Dow Jones

    29 926,94
    -346,93 (-1,15 %)
     
  • EUR/USD

    0,9743
    -0,0052 (-0,54 %)
     
  • Gold future

    1 705,80
    -15,00 (-0,87 %)
     
  • BTC-EUR

    20 158,84
    -769,59 (-3,68 %)
     
  • CMC Crypto 200

    446,51
    -16,62 (-3,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    89,12
    +0,67 (+0,76 %)
     
  • DAX

    12 399,55
    -71,23 (-0,57 %)
     
  • FTSE 100

    6 996,30
    -0,97 (-0,01 %)
     
  • Nasdaq

    11 073,31
    -75,33 (-0,68 %)
     
  • S&P 500

    3 744,52
    -38,76 (-1,02 %)
     
  • Nikkei 225

    27 116,11
    -195,19 (-0,71 %)
     
  • HANG SENG

    17 740,05
    -272,10 (-1,51 %)
     
  • GBP/USD

    1,1114
    -0,0055 (-0,49 %)
     

L’inflation révisée à la hausse en août, à 5,9 % sur un an

L’inflation révisée à la hausse en août, à 5,9 % sur un an

Si les prix de l’énergie ralentissent légèrement, ceux de l’alimentation et des produits manufacturés accélèrent, précise l’Insee.

L'Insee a révélé, jeudi 15 septembre, les chiffres révisés de l'inflation en France, qui atteint finalement 5,9 % sur un an, au mois d'août. La première estimation était légèrement inférieure : de – 0,1 point. « La prise en compte des derniers relevés de prix en fin de mois a pour conséquence un ralentissement moins marqué des prix de l'énergie et une accélération plus soutenue des prix de l'alimentation », détaille l'Institut national de la statistique dans un communiqué.

L'évolution de l'indice harmonisé, qui sert de base de comparaison au niveau européen, a également été corrigée par l'Insee (+ 0,1 point par rapport à la première estimation, pour atteindre 6,6 % sur un an en août).

Malgré ces révisions, le repli de l'indice des prix à la consommation en août par rapport à juillet (6,1 % sur un an) se confirme.

À LIRE AUSSI Michel Richard – Élisabeth Borne-Bruno Le Maire, superconflit pour superprofits

« Cette légère baisse de l'inflation résulte du ralentissement des prix de l'énergie (+ 22,7 % sur un an en août après + 28,5 % en juillet) notamment ceux des produits pétroliers (+ 28,7 % après + 39,0 %) », explique l'Insee. En revanche, « ceux de l'alimentation accélèrent (+ 7,9 % après + 6,8 %) ainsi que ceux des produits manufacturés (+ 3,5 % après + 2,7 %) ».

Le gouvernement pense déjà à l'inflation de 2023

Parmi les produits alimentaires, la hausse des prix des fruits frais, de la viande, des produits laitiers, du pain et des boissons s'est particulièremen [...]

Lire la suite

VIDÉO - Inflation : voici la région où les habitants sont les plus vulnérables