La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 258,32
    +338,48 (+1,00 %)
     
  • Nasdaq

    14 896,85
    +150,45 (+1,02 %)
     
  • Nikkei 225

    29 639,40
    -200,31 (-0,67 %)
     
  • EUR/USD

    1,1695
    -0,0036 (-0,30 %)
     
  • HANG SENG

    24 221,54
    +122,40 (+0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    36 987,19
    +871,00 (+2,41 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 083,42
    +42,94 (+4,13 %)
     
  • S&P 500

    4 395,64
    +41,45 (+0,95 %)
     

L’inflation peut-elle faire vaciller les marchés boursiers ?

·1 min de lecture

Les banquiers centraux et de trop nombreux investisseurs ont beau le nier depuis des mois: l’inflation est bien de retour, notamment aux Etats-Unis, mais aussi à travers le monde. En juin, outre-Atlantique, le glissement annuel des prix à la consommation a atteint 5,4%, un plus haut depuis le 5,6% de juillet 2008 qui était alors un sommet depuis janvier 1991.

Encore plus impressionnant: entre mai et juin 2021, le glissement annuel des prix à la consommation hors énergie et produits alimentaires est passé de 3,8 à 4,5%, soit 2 points de plus que le niveau qui prévalait en août-septembre 2008 lors de la dernière phase d’inflation soutenue observée aux Etats-Unis. Pour retrouver un niveau équivalent, il faut remonter à novembre 1991.

Confirmant que cette «reflation» massive est durable et pourrait même encore s’accentuer, les prix à la production, indicateurs avancés des prix à la consommation, continuent également de flamber aux Etats-Unis, atteignant des plafonds qui prévalaient au début des années 1980. En outre, ce mouvement d’inflation forte n’est pas cantonné aux Etats-Unis. Il se généralise à travers le monde: 8,4% au Brésil, 6,3% en Inde, ou encore 3,8% en Allemagne et 2,9% en Espagne.

Certes, les glissements annuels des prix à la consommation restent encore étonnamment faibles en Chine et en France, à respectivement 1,1 et 1,2%. Cependant, la généralisation de la flambée des prix à la production, y compris dans les pays où l’inflation des prix à la consommation est, pour (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ce que les géants de la mode préparent après la crise
Michel-Edouard Leclerc veut “castagner les multinationales”
Avec 258.000 nouveaux clients, tous les voyants sont au vert pour Bouygues
Assurance santé : les salariés de Delta Airlines qui refusent le vaccin vont le payer cher !
Les actions Air France-KLM vont-elles s’effondrer ? : le conseil Bourse du jour

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles