La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 232,77
    -246,83 (-0,72 %)
     
  • Nasdaq

    14 122,54
    +53,11 (+0,38 %)
     
  • Nikkei 225

    29 161,80
    +213,07 (+0,74 %)
     
  • EUR/USD

    1,2127
    +0,0021 (+0,17 %)
     
  • HANG SENG

    28 842,13
    +103,23 (+0,36 %)
     
  • BTC-EUR

    32 941,02
    +1 827,71 (+5,87 %)
     
  • CMC Crypto 200

    998,43
    +29,59 (+3,05 %)
     
  • S&P 500

    4 235,99
    -11,45 (-0,27 %)
     

L’inflation flambe et ce n’est pas fini, un krach guette la Bourse !

·1 min de lecture

Lorsqu’il y a quelques mois, j’annonçais, notamment dans ces mêmes colonnes, que l’inflation allait nettement remonter en 2021, on me riait souvent au nez. Le consensus bien-pensant soutenait qu’au contraire l’inflation avait définitivement disparu et qu’il était donc indispensable de continuer à augmenter massivement les dépenses publiques et de faire tourner la “planche à billets” des banques centrales de plus en plus fort. Seulement voilà, bien loin de cette pensée unique, digne de la Pravda, la réalité est bien différente. En effet, aujourd’hui, il ne s’agit plus d’une prévision, mais bien d’un fait avéré : l’inflation flambe !

Certes, aussi étonnant que cela puisse paraître, l’inflation chinoise reste pour le moment limitée. En effet, le glissement annuel des prix à la consommation n'est actuellement que de 0,9 %. Néanmoins, au regard de la forte hausse des prix à la production, dont le glissement annuel a atteint 6,8 % en avril, cette sagesse des prix à la consommation va rapidement disparaître. Un degré au-dessus sur l’échelle de l’inflation, la France et la zone euro affichent des glissements annuels des prix à la consommation de respectivement 1,2 % et 1,6 % en avril.

>> A lire aussi - Attention, l’inflation est de retour (et ça va faire mal !)

Encore un peu plus haut, les deux pays de la zone euro enregistrant pour le moment les niveaux d’inflation les plus élevés sont l’Allemagne et l’Espagne avec des glissements annuels des prix à la consommation de respectivement 2,0 % (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Procès Roundup : la condamnation de Monsanto confirmée en appel
La 5G ne serait pas aussi néfaste pour l’environnement qu’on le dit
Ce tweet du patron de Total va coûter cher à sa société
McDonald's, Amazon… la guerre des salaires est déclarée aux Etats-Unis !
Des navires de la Turquie privent le Liban de 25% de son électricité