Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 724,32
    +97,19 (+1,27 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 043,02
    +66,89 (+1,34 %)
     
  • Dow Jones

    40 000,90
    +247,15 (+0,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,0910
    +0,0040 (+0,37 %)
     
  • Gold future

    2 416,00
    -5,90 (-0,24 %)
     
  • Bitcoin EUR

    54 885,77
    +1 138,06 (+2,12 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 250,58
    +52,01 (+4,34 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,18
    -0,44 (-0,53 %)
     
  • DAX

    18 748,18
    +213,62 (+1,15 %)
     
  • FTSE 100

    8 252,91
    +29,57 (+0,36 %)
     
  • Nasdaq

    18 398,45
    +115,04 (+0,63 %)
     
  • S&P 500

    5 615,35
    +30,81 (+0,55 %)
     
  • Nikkei 225

    41 190,68
    -1 033,34 (-2,45 %)
     
  • HANG SENG

    18 293,38
    +461,05 (+2,59 %)
     
  • GBP/USD

    1,2989
    +0,0074 (+0,58 %)
     

L’inflation aux Etats-Unis va dans la bonne direction, la Fed pourrait baisser ses taux

UNSPLASH

L'économie américaine continue d'aller dans la bonne direction face à l'inflation, le président de la Réserve fédérale (Fed), Jerome Powell, ayant salué mardi les «progrès» réalisés ces derniers mois à l'occasion d'une audition devant une commission du Sénat. Dans ses propos introductifs, M. Powell a souligné que «les récentes données sur l'inflation montrent de nouveaux progrès, modestes», dans la bonne direction.

«De nouvelles données positives viendraient renforcer notre confiance dans le fait que l'inflation se dirige résolument vers les 2%», a ajouté Jerome Powell, rappelant l'objectif d'inflation à long terme prévu par le mandat de la banque centrale américaine. Des remarques qui ont «renforcé notre confiance dans le fait que la Fed va abaisser ses taux en septembre. Mais le chemin à suivre est plus incertain que d'habitude du fait de l'élection présidentielle», ont estimé dans une note les analystes d'Oxford Economics.

«Nous pensons toujours qu'un relâchement (des taux, NDLR) en juillet aurait été optimal mais nous sommes inquiets que les décideurs avec des vues plus “incisives” se positionnent contre une baisse en septembre», a de son côté estimé Gregory Daco, chef économiste pour EY, également dans une note. L'inflation avait connu un pic dans la foulée de la réouverture de l'économie mondiale, après la pandémie de Covid-19, atteignant même 9,5% en rythme annuel en juin 2022.

Dans la foulée, la Fed avait remonté résolument ses taux, jusqu'à les amener à une fourchette (...)

PUBLICITÉ

(...) Cliquez ici pour voir la suite

BNP Paribas, Crédit Agricole, Société générale… la percée du NFP plombe nos banques en Bourse
Ariane 6 : la folle soirée du premier décollage de la fusée européenne
Birkenstock : l'insoupçonné destin d'une chaussure orthopédique devenue reine de la mode
Accidents du 737 MAX : Boeing conclut un accord avec la justice, voici les détails
Qui est Anne Lauvergeon, l’ex-patronne d’Areva mise en examen dans l’affaire Uramin ?