La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 553,86
    +9,19 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 776,81
    +19,76 (+0,53 %)
     
  • Dow Jones

    33 761,05
    +424,38 (+1,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0257
    -0,0068 (-0,66 %)
     
  • Gold future

    1 818,90
    +11,70 (+0,65 %)
     
  • BTC-EUR

    23 823,20
    +438,54 (+1,88 %)
     
  • CMC Crypto 200

    574,64
    +3,36 (+0,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    91,88
    -2,46 (-2,61 %)
     
  • DAX

    13 795,85
    +101,34 (+0,74 %)
     
  • FTSE 100

    7 500,89
    +34,98 (+0,47 %)
     
  • Nasdaq

    13 047,19
    +267,27 (+2,09 %)
     
  • S&P 500

    4 280,15
    +72,88 (+1,73 %)
     
  • Nikkei 225

    28 546,98
    +727,65 (+2,62 %)
     
  • HANG SENG

    20 175,62
    +93,19 (+0,46 %)
     
  • GBP/USD

    1,2139
    -0,0064 (-0,52 %)
     

L’industrie pharmaceutique propose de travailler avec le G7 et le G20 sur une solution conjointe pour améliorer l’accès mondial aux vaccins et aux traitements lors de futures pandémies

  • Pour les futures pandémies, nous nous appuierons sur les avancées qui ont conduit à développer et mettre à échelle plusieurs vaccins sûrs et efficaces et traitements innovants contre la COVID-19 en un temps record, en collaborant avec des partenaires du monde entier et en exécutant des plans d’accès.

  • L’industrie biopharmaceutique innovante applaudit l’engagement du G7 à renforcer les capacités de préparation et de réponse aux pandémies. Profitant de cette dynamique et en reconnaissance au rôle joué par l’Allemagne en tant que président du G7, l’industrie lance une vision partagée pour un accès plus équitable en situation de pandémie, appelée la Déclaration de Berlin.

  • Avec cette déclaration, l’industrie biopharmaceutique propose aux leaders mondiaux un cadre de travail visant à améliorer la fourniture en temps réel de vaccins, traitements et diagnostics aux populations prioritaires dans les pays à faible revenu, telles que déterminées par les autorités sanitaires, pour les futures pandémies. Nous sommes disposés à réserver une allocation de production en temps réel pour ces populations, ce qui pourrait continuer à améliorer un accès équitable si les systèmes de santé nationaux, les mécanismes de financement et la capacité d’absorption sont renforcés. L’industrie appelle le G7, le G20 et les autres parties prenantes à soutenir la déclaration.

GENÈVE et BERLIN, July 19, 2022--(BUSINESS WIRE)--L'industrie biopharmaceutique lance aujourd’hui la «Déclaration de Berlin, vision de l’industrie biopharmaceutique pour un accès équitable en situation de pandémie» et présente aux leaders mondiaux une proposition qui pourrait contribuer à garantir que l’approvisionnement en vaccins, traitements et diagnostics soit assuré dans les meilleurs délais pour les personnes qui en auront le plus besoin durant les futures pandémies. L’industrie, qui a développé des vaccins et des traitements contre la COVID-19 en un temps record et dans des volumes sans précédent, propose de créer une solution collaborative pour le déploiement encore plus équitable de vaccins, traitements et diagnostics pour les pandémies futures. Avec cette déclaration, elle appelle à entamer des discussions avec le G7, le G20, les organisations multilatérales et d’autres décideurs participant à la préparation aux pandémies afin d’étudier comment l’industrie se propose de prioriser et réserver une allocation de production en temps réel pour une distribution aux populations prioritaires dans les pays à faible revenu, qui contribuerait à la solution holistique et équitable dont le monde a besoin.

Un prérequis pour que la déclaration réussisse est de garantir que les systèmes de santé dans les pays à faible revenu soient mieux préparés pour absorber et fournir des vaccins et des traitements, et que les pays à revenu élevé fournissent l’assistance politique et financière nécessaire. La déclaration souligne la nécessité d’un solide écosystème d’innovation, basé sur des droits de propriété intellectuelle, et du retrait des barrières commerciales et réglementaires à l’exportation. Elle souligne également que sans de solides plans pour fournir des vaccins, des traitements et diagnostics et une assistance aux populations dans tous les pays, toute tentative de renforcer l’équité sera vacillante.

Bien que l’innovation et la mise à échelle de la fabrication ont connu des niveaux sans précédent durant la COVID-19, les efforts pour concrétiser un accès équitable n’ont pas pleinement abouti en raison de mécanismes de financement inadaptés et d’un manque de préparation des pays, qui empêche encore les vaccins d’atteindre tous les bras qui les attendent. Pour les futures pandémies, il est crucial de s’assurer que tous les pays disposeront des infrastructures techniques et sanitaires, des ressources humaines, de la capacité financière et du soutien politique nécessaires pour vacciner, dépister et soigner leur population. En outre, la réussite de la proposition passera par l’ouverture des frontières et le retrait des restrictions commerciales.

Les conclusions du sommet du G7 du mois de juin (lien) relatives aux investissements dans un meilleur avenir sanitaire sous le thème central de «progression vers un monde équitable», et le Pandemic Financial Intermediary Fund (lien) récemment approuvé, sont des signes encourageants que le monde n’est pas passé, comme on le craignait, de la panique à la négligence en ce qui concerne la préparation aux futures pandémies. Jean-Christophe Tellier, président de l’IFPMA et PDG d’UCB: «Nous applaudissons le leadership de l’Allemagne dans la réponse pandémique du G7, et sommes convaincus que notre déclaration est perçue par les leaders mondiaux comme une proposition pratique pour construire un accès équitable renforcé à la réponse aux futures pandémies. Pour que ce concept révolutionnaire devienne réalité, nous devrons travailler avec le G7, et plus tard dans l’année à Bali avec le G20 pour déterminer comment l’appliquer. En cas de succès, le résultat contribuera à façonner un avenir dans lequel toute personne, quel que soit son pays, aura la chance d’être mieux protégée contre la menace pandémique. »

L’industrie reçoit déjà des réactions positives pour sa proposition, ainsi que des expressions d’intérêt pour approfondir les discussions.

Son Excellence Budi Gunadi Sadikin, ministre indonésien de la Santé: L’industrie biopharmaceutique joue un rôle crucial dans la préparation aux futures pandémies. Générer un accès équitable aux vaccins et aux traitements lors de futures pandémies nécessitera une collaboration étroite entre les gouvernements, le secteur privé et la société civile. J’applaudis l’engagement de l’industrie biopharmaceutique envers notre vision partagée d’un accès « en temps réel » aux populations prioritaires dans les pays à faible revenu, et me réjouis à l’idée de travailler avec les dirigeants politiques du G7 et du G20 pour promouvoir cette initiative importante. »

José Manuel Barroso, Gavi Chair et co-président du conseil de COVAX a partagé son accueil de la proposition: «Je félicite l’IFPMA et les chefs de file de l’industrie pour avoir pris cette initiative. Avec cette pandémie, nous avons observé une innovation et une mise à échelle de fabrication efficaces. Toutefois, nous avons également rencontré des obstacles pour apporter les vaccins à toutes les personnes qui en avaient besoin. L’engagement de l’industrie à réserver une partie de la production des vaccins et des traitements en temps réel aux populations vulnérables dans les pays à faible revenu crée l’opportunité de travailler stratégiquement, ensemble, dans l’optique de forger un nouveau contrat social. J’espère que les leaders politiques apporteront leur contribution et travailleront a côté de l’industrie pour que cette initiative porte ses fruits. »

L’organisme ayant représenté l’industrie auprès des institutions multilatérales durant toute la pandémie de COVID-19, l’IFPMA, porte ces propositions devant le G7 et le G20. Thomas Cueni, directeur général de l’IFPMA: «Avec toutes les parties prenantes qui collaborent et jouent leur rôle, nous pouvons nous assurer que les efforts, les investissements, les leçons et les échecs durant la pandémie de COVID-19 ne resteront pas lettre morte, mais aideront plutôt à façonner un avenir dans lequel tout le monde sera mieux protégé contre les menaces de pandémies. Alors que nous développions la déclaration, j’ai été très encouragé par les réponses positives que nous avons reçues des officiels gouvernementaux, ainsi que des partenaires et de la société civile. Notre proposition n’est que la première étape d’une vision qui, selon moi, a le potentiel de devenir une solution transformatrice pour les futures pandémies».

À PROPOS

L’IFPMA (https://www.ifpma.org/) représente les sociétés et associations de recherche pharmaceutique du monde entier. Les deux millions d’employés de l’industrie de recherche pharmaceutique découvrent, développent et fournissent des médicaments et des vaccins qui améliorent la vie des patients dans le monde entier. Basée à Genève, l’IFPMA entretient des relations officielles avec les Nations Unies et apporte l’expertise de l’industrie pour aider la communauté mondiale de la santé à trouver des solutions qui améliorent la santé mondiale.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20220617005452/fr/

Contacts

Abigail Jones: a.jones@ifpma.org, tél.: +32475410976

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles