La bourse est fermée

L’industrie de l’investissement responsable se trouve au cœur d’une évolution remarquable

TORONTO, November 23, 2022--(BUSINESS WIRE)--Selon les nouvelles données de l’édition du Rapport de tendances de l’investissement responsable (IR) canadien 2022, le secteur de l’investissement responsable est au cœur d’une évolution remarquable. Publié aujourd’hui par l’Association pour l’investissement responsable (AIR) du Canada, le rapport fait le point sur les tendances et les perspectives nationales en matière d’IR, qui désigne les investissements intégrant les questions environnementales, sociales et de gouvernance d’entreprise (ESG) dans le processus de sélection et de gestion.

Le rapport de cette année confirme que l’élan récent pour l’IR cède la place à une certaine sophistication et à des rapports plus vigilants, signe d’une maturation de l’industrie. Au cours des deux dernières années, la ruée vers les déclarations d’IR s’est heurtée à des forces à la fois externes et internes au secteur financier, notamment les risques légaux et d’atteinte à la réputation associés à l’écoblanchiment et le manque de clarté de la terminologie du secteur de l’ESG et des exigences de divulgation.

Grâce à sa méthodologie actualisée, le rapport affirme que l’IR est bien ancré au Canada, avec des actifs sous gestion déclarés de 3 billions de dollars, et avec 94 % des répondants qui utilisent l’intégration ESG comme stratégie d’IR. Cela marque l’émergence d’une base de référence fiable pour la part de marché de l’IR et démontre que l’intégration ESG est un outil fondamental dans la prise de décision des investisseurs canadiens.

« Une vigilance accrue redéfinit le "plancher" des actifs sous gestion issus de l’IR. Une clarté et un alignement accrus sont nécessaires pour façonner la pente et relever le plafond, a déclaré Patricia Fletcher, Chef de la direction de l’AIR. L’IR est là pour rester, mais nous avons du travail à faire avec tous les acteurs de l’écosystème de l’investissement pour mettre en place les prochaines étapes afin de propulser une plus grande croissance. »

Dans l’ensemble, les attentes en matière de croissance restent fortes, 90 % des répondants prévoyant des niveaux de croissance modérés à élevés au cours des deux prochaines années. La mise en avant de la sophistication et de la vigilance se reflète également dans les perspectives des investisseurs, les répondants ayant cité les trois principaux obstacles potentiels à la croissance de l’IR comme suit : (1) la méfiance ou les préoccupations concernant l’écoblanchiment, (2) le manque de cadres ou de normes de divulgation ESG standardisés et (3) le manque de données fiables.

Le rapport a constaté une augmentation de la prévalence de toutes les autres stratégies d’IR en plus de l’intégration des facteurs ESG, y compris l’engagement auprès des entreprises, le filtrage positif et négatif, et l’investissement thématique et d’impact, ce qui témoigne de la sophistication croissante des investisseurs canadiens en matière d’IR. Les répondants ont cité la gestion des risques comme leur principale motivation de prendre en compte les facteurs ESG.

Autres faits marquants

  • Les répondants au sondage ont indiqué que les trois principales raisons de tenir compte des facteurs ESG sont : (1) minimiser le risque dans le temps, (2) améliorer les rendements dans le temps, et (3) remplir un devoir fiduciaire.

  • Les trois stratégies d’IR les plus importantes en termes d’actifs sous gestion sont : (1) l’intégration des facteurs ESG, (2) l’engagement auprès des entreprises et l’actionnariat actif, et (3) le filtrage négatif/exclusif.

  • Le changement climatique est une préoccupation majeure pour les investisseurs responsables, qui estiment également qu’il s’agit du principal moteur de croissance pour les deux prochaines années.

Accédez au rapport complet ici.

Citations des partenaires du rapport

« L’évolution de l’investissement responsable est un processus naturel et attendu qui bénéficie tant aux investisseurs qu’à l’industrie », a affirmé Roger Beauchemin, Président et chef de la direction d’Addenda Capital. « Plusieurs tendances contribuent à renforcer les pratiques : l’appétit grandissant des investisseurs en matière de renseignements sur les questions environnementales, de société et de gouvernance (ESG), la pression sur les entreprises pour qu’elles améliorent leur transparence, et les efforts de l’industrie pour définir et atteindre des normes en investissement durable. »

« Alors que la définition de l’investissement responsable arrive à maturité et que les connaissances collectives de notre industrie continuent de s’accroître, nous sommes encouragés de constater que beaucoup plus de répondants se tournent vers des approches thématiques et d’entendre que le désir de s’attaquer à des problèmes clés comme le changement climatique continuera de stimuler la croissance au cours des prochaines années », a déclaré Karrie Van Belle, Chef du marketing et de l’innovation, Placements AGF Inc.

« Nous sommes incroyablement fiers des progrès réalisés par les investisseurs canadiens pour offrir plus de transparence, une diversité de solutions d’investissement responsable et de meilleurs résultats pour les clients, a déclaré Fate Saghir, Vice-présidente principale, responsable du développement durable, Placements Mackenzie. Ce rapport renforce l’ambition du Canada d’être le chef de file de la future économie à faible émission de carbone, équitable et prospère, et c’est avec humilité que nous, chez Mackenzie, prenons part à ce cheminement au nom de nos clients. »

« RBC Gestion mondiale d’actifs est fière de collaborer avec l’AIR et de soutenir ses efforts pour mieux faire connaître les tendances et les enjeux ESG auxquels est confrontée la communauté des investisseurs, a déclaré Melanie Adams, Vice-présidente et chef de la gouvernance d’entreprise et de l’investissement responsable chez RBC Gestion mondiale d’actifs. Les recherches de premier plan, comme l’édition 2022 du Rapport de tendances de l’IR canadien, jouent un rôle important pour sensibiliser les investisseurs et les conseillers canadiens aux tendances et au climat de l’investissement responsable. »

À propos du Rapport de tendances de l’IR
L’AIR publie le Rapport des tendances de l’investissement responsable canadien pour comprendre et évaluer les caractéristiques de l’investissement responsable au Canada. Cette étude a été réalisée par Environics Research pour le compte de l’AIR. Les résultats sont basés sur les contributions des organisations invitées à participer à un sondage en ligne entre le 2 août et le 29 septembre 2022, ainsi que sur des recherches documentaires effectuées par l’AIR. Tous les chiffres sont ceux en vigueur au 31 décembre 2021 et sont exprimés en dollars canadiens. Le rapport 2022 a été généreusement parrainé par Addenda Capital, AGF Management Limited, Placements Mackenzie, Placements NEI et RBC Gestion mondiale d’actifs.

À propos de l’Association pour l’investissement responsable (AIR)
L’AIR est l’association industrielle canadienne pour l’investissement responsable. L’adhésion à l’AIR comprennent des gestionnaires d’actifs, des propriétaires d’actifs, des conseillers et des fournisseurs de services qui appuient son mandat de promotion de l’investissement responsable sur les marchés de détail et institutionnels du Canada. Les membres institutionnels de l’AIR gèrent collectivement plus de 42 billions de dollars d’actifs. Pour en savoir plus, rendez-vous à la page www.riacanada.ca

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20221123005085/fr/

Contacts

Nous contacter
Nick Buccheri
Directeur, Opérations
Association pour l’investissement responsable
nick@riacanada.ca
+1-416-461-6042 x5