La bourse est fermée
  • Dow Jones

    30 772,81
    -324,45 (-1,04 %)
     
  • Nasdaq

    11 246,76
    +118,91 (+1,07 %)
     
  • Nikkei 225

    26 423,47
    +269,66 (+1,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,0264
    -0,0160 (-1,54 %)
     
  • HANG SENG

    21 853,07
    +22,72 (+0,10 %)
     
  • BTC-EUR

    19 501,91
    -41,64 (-0,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    433,37
    -6,65 (-1,51 %)
     
  • S&P 500

    3 807,55
    -17,78 (-0,46 %)
     

L’industrie d’investissement autonome au Canada est à un point d’inflexion alors que le courtage sans commission devient réalité, selon J.D. Power.

Le courtage sans commission est lié à une plus grande satisfaction

TORONTO, May 26, 2022--(BUSINESS WIRE)--La mise en place du courtage sans commission par la Banque Nationale Courtage direct et par Desjardins pousse l’industrie de l’investissement autogéré du Canada vers un point d’inflexion, selon l’étude de 2022 de J.D. Power quant à la satisfaction des investisseurs autonomes au Canada (« the J.D. Power 2022 Canada Self-Directed Investor Satisfaction Study »),SM parue aujourd’hui. Parmi les cinq grandes banques (Big 5), la satisfaction des client(e)s est en baisse par rapport à tous les facteurs; ce qui, par conséquent, entraîne une baisse de la satisfaction générale qui se situe à 584 (sur une échelle de 1000 points) par rapport à 598, il y a un an. Inversement, les deux institutions financières susmentionnées, lorsque combinées, ont connu une hausse de la satisfaction des client(e)s selon presque tous les indicateurs.

Ce communiqué de presse contient des éléments multimédias. Voir le communiqué complet ici : https://www.businesswire.com/news/home/20220526005022/fr/

J.D. Power 2022 Canada Self-Directed Investor Satisfaction Study (Graphic: Business Wire)

D’après l’étude, la valeur des frais payés constitue le facteur qui présente la plus importante hausse (69 points en +) parmi les compagnies qui sont devenues libres de commission et cette valeur représente également le facteur ayant la plus forte baisse (18 points en -) parmi les cinq grandes banques (Big 5), qui continuent de facturer des frais de courtage.

« Les frais de courtage sont facilement communiqués et relativement faciles à comprendre et à comparer parmi les plateformes », a indiqué Michael Foy, directeur principal et chef de gestion de patrimoine chez J.D. Power. « Avant que l’industrie puisse s’adapter, nous nous attendons à ce que les commissions de courtage (ou l’absence de celles-ci), soient l’un des éléments de décision quant à la considération et au choix de l’institution financière pour les investisseurs autonomes au Canada ».

Cela représente à la fois une menace et une chance dans une industrie comptant un grand nombre de nouveaux investisseurs qui devront approfondir leur loyauté envers une institution financière. Parmi les client(e)s qui font confiance à une compagnie d’investissement depuis moins de trois ans, 72 % disent qu’ils / elles sont ouvert(e)s à l’éventualité d’un changement de fournisseurs. Plus d’un tiers (36 %) des investisseurs autonomes qui pensent changer de fournisseurs de plateforme mentionnent les coûts élevés comme étant la raison principale de leur départ.

« Quand Schwab a annoncé que le courtage serait dorénavant sans commission pour les client(e)s aux États-Unis, en octobre 2019, le reste de l’industrie lui a rapidement emboîté le pas », a souligné M. Foy. « Nous ne remarquons pas que cela se passe aussi rapidement au Canada, mais il est difficile d’imaginer que l’industrie n’en arrivera pas là. Une fois que les frais de courtage ne constitueront plus une façon de se distinguer des concurrents, cela représentera certainement un enjeu considérable, afin de fournir une expérience supérieure aux client(e)s qui deviendra alors une façon distincte de se démarquer ».

Voici d’autres conclusions importantes émanant de l’étude menée en 2022 :

  • L’appétit pour les cryptomonnaies : Plus d’un tiers (37 %) des investisseurs milléniaux autonomes au Canada ont investi dans des cryptomonnaies et 11 % possèdent des investissements dans des fractions d’actions. Bien que la proportion d’investissements dans ces nouveaux produits financiers reste encore inférieure aux États-Unis où 63 % des investisseurs milléniaux américains ont choisi les cryptomonnaies2, des investisseurs plus jeunes s’intéressent à de nouveaux produits qui ne sont pas encore offerts par de nombreuses institutions financières.

  • Les enjeux liés à l’ère pandémique se poursuivent : La pression sur les infrastructures des institutions financières, causée par un afflux d’investisseurs de l’ère pandémique, persiste, en particulier pour les nouveaux clients et les nouvelles clientes. Selon l’étude, le nombre de nouveaux investisseurs qui ont eu un problème au cours des 12 derniers mois a doublé, pour atteindre 28 %, par rapport à un niveau pré-pandémique de 14 %.

  • Le courtage mobile à la hausse : Les investisseurs autonomes qui consultent à la fois le site Web et l’application de leur compagnie de gestion du patrimoine pour le courtage et l’interaction sont plus satisfaits et sont plus susceptibles d’augmenter le montant investi au cours de la prochaine année, que ceux qui ne se servent pas de ces deux moyens de communication pour obtenir des informations. Les applications mobiles, utilisées comme moyen de communication préféré pour le courtage, continuent de grandir en popularité auprès de tous les investisseurs, plus particulièrement pour les milléniaux et les jeunes de la génération Z, qui se servent d’une application mobile pour le courtage, ayant augmenté de 8 points de pourcentage, par rapport à l'an dernier .

Classement de l’étude

La Banque Nationale Courtage direct se classe au premier rang des compagnies d’investisseurs autonomes, avec une note de 662. Questrade (656) arrive au deuxième rang et Desjardins (631) est en troisième place.

L’étude de 2022 quant à la satisfaction des investisseurs autonomes au Canada (« 2022 Canada Self-Directed Investor Satisfaction Study »), qui en est à sa 14e année, évalue les principaux aspects décrivant la satisfaction des investisseurs véritablement autonomes, c’est-à-dire, les personnes qui ne font pas appel aux services de conseillers professionnels, de même que le rendement des compagnies. L'étude détermine la satisfaction selon sept facteurs (par ordre d'importance) : la confiance; les moyens de communication numérique; la capacité de gestion du patrimoine sans restriction; les produits et les services; la valeur pour les frais; les personnes-ressources; et la résolution des problèmes.

L'étude de 2022 repose sur les réponses recueillies auprès de 2099 investisseurs, qui prennent la totalité ou certaines de leurs décisions d’investissement sans faire appel aux services d’un(e) professionnel(le) en conseils financiers. L’étude a été menée entre le mois de novembre 2021 et le mois de janvier 2022.

Pour obtenir plus de renseignements au sujet de l’étude portant sur la satisfaction des investisseurs autonomes au Canada (« Canada Self-Directed Investor Satisfaction Study »), consultez l’adresse suivante :

https://canada.jdpower.com/financial-services/canada-self-directed-investor-satisfaction-study.

Pour lire le communiqué de presse disponible en ligne, veuillez consulter l’adresse suivante : http://www.jdpower.com/pr-id/2022060.

À propos de J.D. Power

J.D. Power est un chef de file mondial dans le domaine de la connaissance des consommateurs, des services de conseils et des données et analyses. Pionnier dans l’utilisation des données massives, de l'intelligence artificielle (IA) et des capacités de modélisation algorithmique pour comprendre le comportement des consommateurs, J.D. Power fournit depuis plus de 50 ans une intelligence industrielle incisive quant aux interactions des consommateurs avec les marques et les produits. Les plus grandes entreprises mondiales des principaux secteurs d’activités font confiance à J.D. Power pour orienter leurs stratégies visant à améliorer l'expérience de la clientèle.

J.D. Power a des bureaux répartis en Amérique du Nord, en Europe et en Asie-Pacifique. Pour en savoir davantage au sujet des offres commerciales de l’entreprise, consultez le site web à l’adresse suivante : JDPower.com/business.

À propos de J.D. Power et des règles de publicité et de promotion : www.jdpower.com/business/about-us/press-release-info

1 J.D. Power définit les groupes générationnels de la manière suivante : les pré-boomers (nés avant 1946); les boomers (1946-1964); la génération X (1965-1976); la génération Y (1977-1994); et la génération Z (1995-2004). Les milléniaux (1982-1994) constituent une sous-catégorie de la génération Y.

2 Étude portant sur la satisfaction des investisseurs autonomes au Canada (« Canada Self-Directed Investor Satisfaction Study 2022 ») de J.D. Power

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20220526005022/fr/

Contacts

Personnes-ressources, Relations avec les médias
Gal Wilder, NATIONAL; 416 602-4092; gwilder@national.ca
Nicole Herback, NATIONAL; 403 200-1187; nherback@national.ca
Geno Effler, J.D. Power; Côte Ouest; 714 621-6224; media.relations@jdpa.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles