La bourse ferme dans 7 h 5 min
  • CAC 40

    6 728,85
    +52,95 (+0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 120,23
    +3,61 (+0,09 %)
     
  • Dow Jones

    34 838,16
    -97,31 (-0,28 %)
     
  • EUR/USD

    1,1882
    +0,0006 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 812,50
    -9,70 (-0,53 %)
     
  • BTC-EUR

    32 481,02
    -1 359,63 (-4,02 %)
     
  • CMC Crypto 200

    936,55
    -24,35 (-2,53 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,58
    +0,32 (+0,45 %)
     
  • DAX

    15 582,13
    +13,40 (+0,09 %)
     
  • FTSE 100

    7 102,03
    +20,31 (+0,29 %)
     
  • Nasdaq

    14 681,07
    +8,39 (+0,06 %)
     
  • S&P 500

    4 387,16
    -8,10 (-0,18 %)
     
  • Nikkei 225

    27 641,83
    -139,19 (-0,50 %)
     
  • HANG SENG

    26 194,82
    -40,98 (-0,16 %)
     
  • GBP/USD

    1,3916
    +0,0032 (+0,23 %)
     

L’industrie automobile turque : un partenaire clé pour les constructeurs européens dans leur processus de transformation

·4 min de lecture

PARIS, July 13, 2021--(BUSINESS WIRE)--Alors que l’industrie automobile mondiale connaît un processus de transformation fulgurant, la Turquie est passée au tout premier plan en tant que centre de production et de R&D au cours des dernières années. Elle reste le site de production de plus de 250 entreprises de l’industrie automobile internationale et abrite également 30 des 50 plus grands équipementiers automobiles possédant des installations de production et de R&D.

Fiat et Ford choisissent la Turquie pour leurs activités de R&D

La Turquie dispose de 188 centres de conception et de R&D, au sein desquels les constructeurs automobiles et les fournisseurs développent des produits et des procédés de production innovants. Le centre de recherche et de développement à Istanbul est l’un des trois plus importants centres pour les constructeurs automobiles européens et mondiaux. Le centre de R&D du constructeur historique italien à Bursa est quant à lui, avec celui d’Italie, le seul centre de l’entreprise sur le marché européen.

« La Turquie jouit de plus de 60 années d’expérience »

Grâce à une solide expérience de plus de 60 années, l’industrie automobile turque s’est rapidement adaptée à la mutation de l’industrie automobile mondiale. Nous devons ce succès aux excellentes expériences accumulées, au savoir-faire, à une main-d’œuvre qualifiée et dynamique, et à la forte capacité de R&D de notre secteur », souligne Baran Çelik, Président de la Uludağ Automotive Industry Exporters' Association (OİB).

Baran Çelik poursuit : « Bien que le passage des combustibles fossiles à des énergies alternatives dans les véhicules constitue un défi pour les constructeurs automobiles mondiaux, la Turquie se trouve dans une position avantageuse. Les entreprises considèrent notre pays, ainsi que ses centres de R&D créés en Turquie, comme un centre d’innovation. Avec l’introduction de l’électromobilité, l’industrie automobile turque et ses technologies innovantes peuvent contribuer activement à cette transformation mondiale. Des entreprises comme des constructeurs automobiles japonais qui ont produit les premiers modèles hybrides en Turquie avant de les exporter dans le monde entier, ou encore des constructeurs allemands et français, continueront également à souligner l’importance de l’industrie automobile turque sur le marché mondial. »

Les investisseurs turcs ne sont pas les seuls à croire en la Turquie, les investisseurs étrangers aussi.

Albert Saydam, Président de l’association des fournisseurs automobiles (TAYSAD), souligne la confiance des investisseurs – non seulement turcs, mais aussi étrangers – envers la Turquie et déclare :
« La pandémie a freiné le développement automobile de manière significative. Ce ralentissement nous a permis d’entrevoir à nouveau des possibilités qui semblaient encore difficiles à atteindre en 2017. De ce point de vue, c’est une situation positive que nous devrions mettre à profit. Les investisseurs turcs ne sont pas les seuls à croire en la Turquie, les investisseurs étrangers aussi. Si l’on considère cette situation, l’industrie automobile offre une image positive par rapport à l’année précédente. »

Leader des exportations turques durant 15 années consécutives

Depuis 15 ans, l’industrie automobile est numéro 1 de l’économie exportatrice turque et a réalisé en mai dernier 2 milliards de dollars US d‘exportations. En tant que deuxième marché automobile européen et troisième plus grand constructeur automobile, la France – avec 55 milliards d’euros d’importations automobiles – représente également un marché important.

Première place pour les importations de bus en provenance de France

Alors que la Turquie occupe la 5e place des importations automobiles françaises, elle occupe la 1re place des importations de bus et la 4e place des importations de voitures particulières.

La Turquie occupe toujours la 5e place en ce qui concerne les importations de ceintures de sécurité en provenance de France, la 2e place des importations de jantes, de leurs composants et pièces, la 3e place des importations de systèmes de suspension et la 2e place des importations de sièges de véhicules automobiles.

https://oib.org.tr/en/corporate-about-us.html

https://www.taysad.org.tr/en/about-us

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20210713005707/fr/

Contacts

Contacts presse :

Hamburg - MODUS FACTUM :
Sacit DIZMAN
+49 (0)179 7798591
presse@modusfactum.com

Paris - PPOOL media & communications :
Pascal JENTSCH
+33 (0)6 63 28 38 79
pascal.jentsch@ppool.eu

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles