La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 285,24
    +12,53 (+0,20 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 657,03
    +16,48 (+0,45 %)
     
  • Dow Jones

    31 261,90
    +8,77 (+0,03 %)
     
  • EUR/USD

    1,0562
    -0,0026 (-0,24 %)
     
  • Gold future

    1 845,10
    +3,90 (+0,21 %)
     
  • BTC-EUR

    27 817,06
    -337,84 (-1,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    650,34
    -23,03 (-3,42 %)
     
  • Pétrole WTI

    110,35
    +0,46 (+0,42 %)
     
  • DAX

    13 981,91
    +99,61 (+0,72 %)
     
  • FTSE 100

    7 389,98
    +87,24 (+1,19 %)
     
  • Nasdaq

    11 354,62
    -33,88 (-0,30 %)
     
  • S&P 500

    3 901,36
    +0,57 (+0,01 %)
     
  • Nikkei 225

    26 739,03
    +336,19 (+1,27 %)
     
  • HANG SENG

    20 717,24
    +596,56 (+2,96 %)
     
  • GBP/USD

    1,2495
    +0,0020 (+0,16 %)
     

L’incroyable bras de fer entre le fisc français et Roman Abramovitch

·2 min de lecture

EXCLUSIF - Le château de la Croë, situé au Cap d’Antibes, a été pendant quinze ans le sujet d’un affrontement avec l’oligarque russe, en partie perdu. La propriété fait désormais partie des biens gelés par Bercy suite à la guerre en Ukraine.

C’est l’une des plus belles propriétés parmi les biens russes gelés par Bercy. Le château de la Croë, situé à l’extrémité du Cap d’Antibes, près de Cannes, appartient à Roman Abramovitch. Rare survivant de l’ère Eltsine, , en se pliant aux oukases du Kremlin, ce qui lui vaut aujourd’hui de figurer sur la liste des sanctions européennes. Une petite revanche pour l’administration française, qui a mené, un long bras de fer fiscal avec le Russe au sujet de cette somptueuse demeure. Affrontement qu’elle a, en partie perdu, selon nos informations. Les documents judiciaires consultés par Challenges permettent de retracer l’histoire tourmentée de cette résidence d’exception.

Lire aussi

Doté d’un vaste terrain de 7,7 hectares, le château a été construit en 1927, dans un style victorien, pour un aristocrate anglais. La demeure, qui fut occupée par l’ex-roi Edouard VIII, redevenu duc de Windsor, a longtemps été la propriété de l’armateur grec Stavros Niarchos. Laissée peu à peu à l’abandon, elle est, en partie, ravagée par un incendie criminel en 1980. Elle passe ensuite dans les mains du milliardaire américain Nelson Peltz. A l’époque, le célèbre financier américain a fait fortune en investissant dans la société Triangle Industries revendu au français Pechiney. Le château est détenu à travers une cascade de sociétés: Croë France est une filiale de Croë Suisse, elle-même détenue par la société américaine Triangle Croë.

Sociétés offshore

En novembre 2000, les parts de Triangle Croë sont cédées à une mystérieuse société Harbottle Properties, domiciliée dans les Iles Vierges britanniques, pour 29 millions de dollars (31,2 millions d’euros à l’époque). Cette société offshore porte le nom du cabinet d’avocats londonien de Roman Abramovitch, sans que l’on puisse affirmer avec certitude que ce dernier en est le propriétaire effectif. Une chose est sûre, le Russe a bien pris le contrôle de Croë Suisse et de sa filiale Croë France. Il nomme comme administrateur de cette dernière, un [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles