Marchés français ouverture 4 h 23 min
  • Dow Jones

    34 777,76
    +229,26 (+0,66 %)
     
  • Nasdaq

    13 752,24
    +119,44 (+0,88 %)
     
  • Nikkei 225

    29 618,64
    +260,82 (+0,89 %)
     
  • EUR/USD

    1,2158
    -0,0010 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    28 695,19
    +84,54 (+0,30 %)
     
  • BTC-EUR

    48 315,22
    -317,46 (-0,65 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 547,05
    +111,27 (+7,75 %)
     
  • S&P 500

    4 232,60
    +30,98 (+0,74 %)
     

L’Impériale augmente son programme de rachat d’actions

·6 min de lecture

La Compagnie Pétrolière Impériale Limitée (TSE : IMO, NYSE American : IMO) a annoncé aujourd’hui qu’elle avait obtenu de la Bourse de Toronto (TSX) l’autorisation finale de modifier son offre publique de rachat dans le cours normal des activités (« offre publique de rachat ») afin d’augmenter le nombre d’actions ordinaires qu’elle peut racheter.

En vertu de la modification, le nombre maximum d’actions pouvant être rachetées passera de 50 000 à 4 % de ses 734 076 755 actions ordinaires en circulation en date du 15 juin 2020, soit un maximum de 29 363 070 actions au cours de la période de 12 mois allant du 29 juin 2020 au 28 juin 2021. Ce maximum modifié sera réduit du nombre d’actions achetées d’Exxon Mobil Corporation (ExxonMobil), l’actionnaire majoritaire de L’Impériale, comme il est décrit ci-après. Aucune autre modification n’a été apportée à l’offre publique de rachat.

Les achats en vertu de l’offre publique de rachat modifiée peuvent commencer à partir du 5 mai 2021. L’offre publique de rachat prendra fin lorsque la compagnie aura acheté le nombre maximal d’actions autorisé, ou le 28 juin 2021.

Reflétant la vigueur du bilan de l’entreprise, un faible fonds de roulement et de solides flux de trésorerie, cette modification témoigne de l’importance prioritaire qu’accorde la compagnie à la remise d’argent aux actionnaires et de ses capacités à cet égard. L’offre publique de rachat constitue un moyen efficace sur le plan fiscal de redistribuer les liquidités excédentaires aux actionnaires qui choisissent de participer en vendant leurs actions.

ExxonMobil sera autorisée à vendre ses actions à L’Impériale sans être assujettie, mais en parallèle, aux dispositions de l’offre publique de rachat afin de maintenir sa participation à environ 69,6 %. ExxonMobil a informé L’Impériale de son intention de participer au nouveau programme, comme elle l’a fait par le passé.

Tous les achats d’actions se feront par l’intermédiaire de la TSX, ainsi que par celui d’autres bourses et marchés publiés désignés au Canada. Les actions achetées dans le cadre de l’offre publique de rachat redeviendront des actions autorisées, mais non émises.

En vertu de l’offre publique de rachat en cours, en date du 29 avril 2021, L’Impériale a acheté 6 975 actions sur le marché libre et n’a pas acheté d’actions d’ExxonMobil afin de maintenir sa participation à 69,6 %. Ces achats ont été effectués pour éliminer l’effet dilutif des émissions d’actions dans le cadre du régime d’octroi d’unités d’actions assujetties à des restrictions de L’Impériale, représentant un coût total d’environ 170 000 $ et un coût moyen de 24,34 $ par action.

Même après plus d’un siècle d’existence, L’Impériale demeure un chef de file dans la promotion de la technologie et de l’innovation visant à mettre en valeur les ressources énergétiques du Canada de façon responsable. En tant que premier raffineur de pétrole au Canada, producteur de pétrole brut et de produits pétrochimiques de premier plan et principal distributeur de carburants à l’échelle nationale, notre entreprise s’engage à maintenir des normes élevées dans tous ses domaines d’activité.

Mise en garde : Les déclarations liées à des événements ou à des conditions futurs que contient ce communiqué, y compris les projections, les attentes et les estimations, sont des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs que contient ce communiqué comprennent des renvois au faible fonds de roulement, aux solides flux de trésorerie et à l’importance prioritaire qu’accorde la compagnie à la remise d’argent aux actionnaires et à ses capacités à cet égard. Les énoncés prospectifs sont fondés sur les prévisions actuelles de la compagnie, ses estimations, ses projections et ses hypothèses émises au moment où les énoncés sont faits. Les résultats financiers et d’exploitation futurs réels, y compris les attentes et les hypothèses concernant la croissance de la demande et la combinaison de sources énergétiques; le prix des marchandises, les taux de change et les conditions générales du marché; les taux, la croissance et la composition de la production; les plans, le calendrier, les coûts, les évaluations techniques et les capacités des projets, ainsi que la capacité de la compagnie à exécuter efficacement ces plans et à exploiter ses actifs; l’évolution de la COVID-19 et ses répercussions sur la capacité de L’Impériale à exploiter ses actifs, y compris la fermeture éventuelle des installations en raison d’éclosions de COVID-19; les lois et les politiques gouvernementales applicables, y compris les restrictions en réponse à la COVID-19; les sources de financement et la structure du capital; ainsi que les dépenses reliées aux immobilisations et à l’environnement pourraient varier considérablement selon un certain nombre de facteurs. Ces facteurs comprennent les variations mondiales, régionales ou locales de l’offre et de la demande de pétrole brut, de gaz naturel et de produits pétroliers et pétrochimiques ainsi que les répercussions sur les prix, les écarts et les marges qui en résultent, y compris les mesures prises par les gouvernements étrangers en ce qui concerne les niveaux et les prix de l’offre et les effets de la COVID-19 sur la demande; la disponibilité et l’allocation du capital; la disponibilité et le rendement des tiers fournisseurs de services, compte tenu notamment des restrictions liées à la COVID-19; l’efficacité de la gestion et la préparation aux catastrophes, y compris les plans de continuité des activités en réponse à la COVID-19; les événements politiques ou réglementaires, y compris les modifications apportées aux lois ou aux politiques gouvernementales telles que les lois fiscales, la réduction de la production et les mesures prises en réponse à la COVID-19; les difficultés techniques ou opérationnelles imprévues; les risques et dangers opérationnels; les taux de change; la conjoncture économique générale; et les autres facteurs dont il est question dans les facteurs de risque à la rubrique 1A et à la rubrique 7 du rapport de gestion sur la situation financière et les résultats d’exploitation de la Compagnie Pétrolière Impériale Limitée du plus récent rapport annuel sur le formulaire 10-K et les rapports provisoires ultérieurs sur le formulaire 10-Q.

Les énoncés prospectifs ne garantissent pas le rendement futur et comportent un certain nombre de risques et d’incertitudes, dont certains sont similaires à ceux d’autres sociétés pétrolières et gazières et d’autres sont exclusifs à la Compagnie Pétrolière Impériale Limitée. Les résultats réels de L’Impériale peuvent être sensiblement différents des résultats implicites ou explicites selon les énoncés prospectifs, et les lecteurs sont priés de ne pas s’y fier aveuglément L’Impériale ne s’engage aucunement à publier une mise à jour des énoncés prospectifs contenus aux présentes, sauf si la loi l’exige.

Source: Imperial

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20210430005056/fr/

Contacts

Relations avec les investisseurs
587 476-4743

Relations avec les médias
587 476-7010