Publicité
La bourse ferme dans 6 h 22 min
  • CAC 40

    8 096,46
    +4,35 (+0,05 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 039,83
    +14,66 (+0,29 %)
     
  • Dow Jones

    39 671,04
    -201,95 (-0,51 %)
     
  • EUR/USD

    1,0840
    +0,0013 (+0,12 %)
     
  • Gold future

    2 361,10
    -31,80 (-1,33 %)
     
  • Bitcoin EUR

    64 334,70
    -188,43 (-0,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 498,94
    -3,72 (-0,25 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,55
    -0,02 (-0,03 %)
     
  • DAX

    18 690,81
    +10,61 (+0,06 %)
     
  • FTSE 100

    8 355,78
    -14,55 (-0,17 %)
     
  • Nasdaq

    16 801,54
    -31,08 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 307,01
    -14,40 (-0,27 %)
     
  • Nikkei 225

    39 103,22
    +486,12 (+1,26 %)
     
  • HANG SENG

    18 868,71
    -326,89 (-1,70 %)
     
  • GBP/USD

    1,2717
    -0,0003 (-0,02 %)
     

L’Impériale annonce la nomination au poste de vice-président principal, Secteur amont

Imperial announced the appointment of Cheryl Gomez-Smith as Senior Vice President, Upstream, effective May 1, 2024.
Imperial announced the appointment of Cheryl Gomez-Smith as Senior Vice President, Upstream, effective May 1, 2024.
  • Cheryl Gomez-Smith prendra la succession de Simon Younger à partir du 1er mai 2024

  • Simon Younger est nommé gestionnaire principal du pays et directeur général, Australia Conventional, ExxonMobil Upstream

CALGARY, Alberta, April 29, 2024--(BUSINESS WIRE)--L’Impériale (TSE : IMO, NYSE American : IMO) a annoncé aujourd’hui la nomination de Cheryl Gomez-Smith au poste de vice-présidente principale, Amont, à compter du 1er mai 2024. Mme Gomez-Smith, actuellement directrice, Sécurité et risques, Exploitation mondiale et Durabilité ExxonMobil, succède à Simon Younger, qui a été nommé gestionnaire principal du pays et directeur général, Australia Conventional, ExxonMobil Upstream.

PUBLICITÉ

« Au nom de L’Impériale, je tiens à remercier Simon Younger pour son leadership et ses conseils exceptionnels, d’abord en tant que vice-président, Production, puis comme vice-président principal du secteur Amont au cours des cinq dernières années », a déclaré Brad Corson, président du conseil et président et chef de la direction. « Au cours de cette période, Simon a supervisé la croissance continue du portefeuille d’activités du secteur Amont de l’Impériale, avec une augmentation de la production et de la fiabilité à Kearl, l’exploitation minière des sables bitumineux de la compagnie, et la mise en œuvre d’une technologie de réduction des émissions à Cold Lake ».

Originaire d’Australie, M. Younger détient un baccalauréat en génie mécanique de l’University of Tasmania, en Australie. Il a commencé sa carrière chez Esso Australia, une société affiliée d’ExxonMobil, en 1997, en tant qu’ingénieur en équipement rotatif fournissant un appui à la fois aux actifs extracôtiers et terrestres. M. Younger a occupé diverses fonctions en Australie, aux États-Unis, au Nigeria et au Canada. En 2019, M. Younger a déménagé à Calgary (Alberta), pour devenir vice-président, Production, chez L’Impériale et a été nommé vice-président principal, secteur Amont, le 1er juin 2020.

Mme Gomez-Smith est titulaire d’une licence en Ingénierie mécanique de l’Université Notre Dame aux États-Unis et d’un MBA de l’Université de Tulane en Louisiane. Après avoir commencé sa carrière en 1990 en tant qu’ingénieure des installations à Midland (Texas), elle a occupé divers postes techniques et de direction à responsabilité croissante aux États-Unis, au Qatar, en Russie et au Kazakhstan, où elle a occupé le poste de responsable de pays. Mme Gomez-Smith est actuellement directrice, Sécurité et risques, au sein de l’organisation Exploitation mondiale et Durabilité d’ExxonMobil à Houston (Texas), où elle assure la direction stratégique et la supervision de la sécurité du personnel et des processus d’ExxonMobil.

« Grâce à son expérience internationale, Cheryl apporte des connaissances et des compétences abondantes à son nouveau rôle de vice-présidente principale du secteur Amont, alors que nous continuons à nous concentrer sur un solide rendement opérationnel, l’augmentation de la production et la réduction des coûts dans l’ensemble de nos actifs », a déclaré M. Corson.

Source: Imperial

Énoncés prospectifs : Les énoncés contenus dans le présent rapport qui sont liés à des situations ou des événements futurs, notamment les prévisions, les objectifs, les attentes, les estimations et les plans d’affaires sont des énoncés prospectifs. Les énoncés prospectifs comprennent des références à la priorité accordée par la société au rendement opérationnel, à l’augmentation de la production et à la réduction des coûts; à la production et à la fiabilité à Kearl; et à l’incidence de la technologie sur les émissions à Cold Lake, et sont fondés sur les prévisions actuelles de la compagnie, ses estimations, ses projections et ses hypothèses émises au moment de la déclaration.

Les résultats financiers et d’exploitation réels qui seront obtenus, notamment les attentes et les hypothèses portant sur la demande d’énergie future, l’approvisionnement et la répartition des sources; sur les plans, le calendrier, les coûts, les évaluations techniques et les capacités des projets, ainsi que sur la capacité de l’entreprise à exécuter efficacement ces plans et à exploiter ses actifs, notamment la phase 1 du projet Grand Rapids à Cold Lake; sur l’adoption et l’incidence de nouvelles installations et technologies à l’égard des réductions de l’intensité des gaz à effet de serre, notamment le remplacement par des solvants du processus à vapeur à forte intensité d’énergie à Cold Lake, la technologie de gaz de combustion de chaudière à Kearl, ainsi que toute modification de la portée, des conditions ou des coûts de ces projets; sur l’obtention du soutien nécessaire des décideurs politiques et d’autres parties prenantes pour diverses nouvelles technologies; sur la disponibilité et le coût des charges d’alimentation obtenues et cultivées localement et l’approvisionnement en diesel renouvelable de la Colombie-Britannique dans le cadre de sa législation sur les carburants à faible teneur en carbone; sur le montant et le calendrier des réductions d’émissions, notamment l’incidence des carburants à faible teneur en carbone; sur les résultats des programmes de recherche et des nouvelles technologies, notamment en ce qui concerne les émissions de gaz à effet de serre, et la capacité de déployer les nouvelles technologies à une échelle commerciale à un coût concurrentiel et la compétitivité des sources d’énergie de rechange et des autres technologies de réduction des émissions; sur l’obtention, en temps opportun, de l’approbation des organismes tiers et de réglementation, y compris pour les nouvelles technologies qui aideront la compagnie à atteindre ses objectifs de réduction des émissions; sur les lois et les politiques gouvernementales applicables, y compris en ce qui a trait au changement climatique, aux réductions des émissions de gaz à effet de serre et aux carburants à faible teneur en carbone, peuvent être sensiblement différents selon un certain nombre de facteurs.

Ces facteurs comprennent les variations mondiales, régionales et locales de l’offre et de la demande de pétrole, de gaz naturel et de produits pétroliers et pétrochimiques ainsi que leurs effets sur les prix, l’écart et la marge, y compris les mesures prises par les gouvernements étrangers en ce qui concerne les niveaux et les prix de l’offre et la survenance de guerres; les événements politiques ou l’évolution de la réglementation, y compris les changements apportés à la législation ou aux politiques gouvernementales; la réglementation relative à l’environnement, y compris les règlements et les changements apportés à ces règlements qui sont liés aux changements climatiques et aux émissions de gaz à effet de serre; les échecs, les retards ou l’incertitude dans les politiques et développements de marchés favorables à l’adoption de nouvelles technologies à faibles émissions de carbone et à d’autres technologies favorisant les réductions d’émissions; l’obtention, en temps opportun, de l’approbation des organismes tiers et de réglementation, y compris pour les nouvelles technologies qui aideront la compagnie à atteindre ses objectifs de réduction des émissions; la gestion et les calendriers des projets et leur achèvement dans les délais prévus; et d’autres facteurs analysés sous l’élément 1A, Facteurs de risques, et l’élément 7, Rapport de gestion, du rapport annuel le plus récent de la compagnie sur le formulaire 10-K.

Les énoncés prospectifs ne garantissent pas le rendement futur et comportent un certain nombre de risques et d’incertitudes, dont certains sont similaires à ceux d’autres sociétés pétrolières et gazières et d’autres sont exclusifs à L’Impériale. Les résultats réels de L’Impériale peuvent être sensiblement différents des résultats implicites ou explicites selon les énoncés prospectifs, et les lecteurs sont priés de ne pas s’y fier aveuglément. L’Impériale ne s’engage aucunement à publier une mise à jour des énoncés prospectifs contenus aux présentes, sauf si la loi l’exige.

Après plus d’un siècle d’activité, L’Impériale continue de dominer son secteur en mettant la technologie et l’innovation au service du développement responsable des ressources énergétiques canadiennes. En tant que premier raffineur de pétrole au Canada, producteur de pétrole brut et de produits pétrochimiques de premier plan et principal distributeur de carburants à l’échelle nationale, notre entreprise s’engage à maintenir des normes élevées dans tous ses domaines d’activité.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20240429875193/fr/

Contacts

Pour tout renseignement :
Relations avec les investisseurs Relations avec les médias
587 476-4743 587 476-7010