Marchés français ouverture 1 h 19 min
  • Dow Jones

    32 223,42
    +26,76 (+0,08 %)
     
  • Nasdaq

    11 662,79
    -142,21 (-1,20 %)
     
  • Nikkei 225

    26 663,76
    +116,71 (+0,44 %)
     
  • EUR/USD

    1,0444
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • HANG SENG

    20 420,03
    +469,82 (+2,35 %)
     
  • BTC-EUR

    29 046,59
    -287,20 (-0,98 %)
     
  • CMC Crypto 200

    681,13
    +438,45 (+180,67 %)
     
  • S&P 500

    4 008,01
    -15,88 (-0,39 %)
     

L’image holographique au cœur des prochains casques de réalité virtuelle

L’un des principaux défauts des casques de réalité virtuelle actuels est la taille des appareils. Ils sont volumineux et lourds, ce qui les rend assez inconfortables à porter pendant de longues périodes. La plupart utilisent des lentilles de Fresnel, qui imposent une distance minimale entre l’œil et l’écran et souffrent d’aberrations chromatiques. De plus en plus de constructeurs se tournent vers une optique pancake. Celle-ci permet la création d’appareils plus fins, mais l’image est moins lumineuse et le champ de vision plus réduit.

Nvidia a collaboré avec des chercheurs de l’université de Stanford pour créer une troisième option qui pourrait révolutionner les casques VR et permettre de les porter confortablement toute la journée. Ils ont ainsi créé des lunettes holographiques avec une épaisseur de seulement 2,5 millimètres et qui ne pèsent que 60 grammes.

Schéma du fonctionnement des lunettes holographiques. © Nvidia
Schéma du fonctionnement des lunettes holographiques. © Nvidia

Un hologramme devant chaque œil

Leur système est composé d’un guide d’ondes, d’un modulateur spatial de lumière (SLM) et ce qui pourrait se traduire comme étant une « lentille à phase géométrique » (geometric phase lens). Il génère des hologrammes en trois dimensions devant chaque œil, mais il peut également afficher des images en deux dimensions pour un affichage stéréoscopique comme les casques de réalité virtuelle actuels.

Le prototype ressemble à de simples lunettes dont on aurait changé les verres. Il faut toutefois noter qu’il ne contient que l’affichage et rien d’autre, et est doté pour l’instant de deux gros rubans peu esthétiques qui sont utilisés pour le connecter à un ordinateur. Il ne propose qu’un champ de vision de 22,8 degrés. Toutefois, les chercheurs indiquent qu’il serait assez simple d’atteindre 120 degrés (comme les casques actuels). Cette technologie semble très prometteuse mais elle n’en est qu’à ses débuts. Il faudra certainement attendre quelques années et plusieurs générations de casques avant qu’il n’arrive sur le marché.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles