Publicité
Marchés français ouverture 11 min
  • Dow Jones

    39 134,76
    +299,90 (+0,77 %)
     
  • Nasdaq

    17 721,59
    -140,64 (-0,79 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,55 (-0,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,0716
    +0,0009 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 055,25
    -280,07 (-1,53 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 304,90
    -787,30 (-1,29 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 354,09
    -6,24 (-0,46 %)
     
  • S&P 500

    5 473,17
    -13,86 (-0,25 %)
     

L’hôpital Maria Middelares annonce une première mondiale réalisée en Belgique grâce à la technologie innovante da Vinci SP

GAND, Belgique, May 29, 2024--(BUSINESS WIRE)--Dans le cadre du nouveau Health Value Space Ghent, l’hôpital Maria Middelares continue son évolution en un « hôpital intelligent », prêt pour les soins du futur. Le nouveau système robotique da Vinci SP (single port) est en service dans la salle d'opération depuis le mardi 21 mai, pour effectuer des interventions chirurgicales complexes de manière encore moins invasive, par le biais d'une seule incision. Le lundi 27 mai, une première mondiale a eu lieu à l'hôpital : une auto-transplantation du rein à l'aide du système robotique da Vinci SP.

Le nouveau da Vinci SP d'Intuitive s'inscrit parfaitement dans l'objectif de Maria Middelares de développer une plateforme robotique orientée vers le patient. Le da Vinci SP permet de réaliser des procédures plus complexes via une seule incision ou un orifice naturel du corps. Plus de 400 publications évaluées par des pairs démontrent l’innocuité, l'efficacité et les résultats probants de cette technologie innovante. Le da Vinci SP prouve désormais également au quotidien sa grande valeur ajoutée au sein de l’hôpital Maria Middelares.

  • Première mondiale

PUBLICITÉ

Le 27 mai, l'urologue Prof. Dr Decaestecker a réalisé une première mondiale : pour la première fois, le da Vinci SP a été utilisé pour une auto-transplantation rénale intracorporelle chez une jeune femme de 18 ans atteinte d’une lésion urétérale complexe, et qui avait déjà subi de graves lésions de l'uretère entre le rein et la vessie. La meilleure solution pour la jeune patiente s’est avérée être de combler le défaut important de l’uretère en déplaçant le rein plus près de la vessie. C’est ce que l’on nomme une auto-transplantation.

La greffe a eu lieu de manière intracorporelle, c’est-à-dire entièrement à l’intérieur du corps de la patiente. Le Prof. Dr Decaestecker maîtrise parfaitement cette technique : il réalise de telles opérations depuis 2017 (une première européenne à l'époque) à l'aide du da Vinci Multiport, doté de quatre bras robotisés. L'avantage d'une opération intracorporelle est qu'aucune grande incision n'est nécessaire pour faire entrer et sortir le rein du corps et que seulement quelques petites incisions (avec le multiport) d'environ 1 cm sont nécessaires pour introduire les instruments robotisés.

Prof. Dr Decaestecker : « Le grand changement, est de pouvoir faire à la fois une greffe intracorporelle et une unique incision grâce au système robotique SP qui ne possède qu'un seul bras articulé. Cette méthode est moins invasive pour le patient et devrait permettre une récupération post-opératoire plus rapide. Autre avantage : l'intervention peut se dérouler entièrement à l'extérieur de l'abdomen et le patient peut rester couché sur le dos dans une position naturelle. C’est important car le patient peut désormais être opéré dans une position plus confortable, avec moins de complications intestinales. »

  • Que nous réserve l’avenir ?

Avec le développement d'une plateforme robotique, Maria Middelares vise à optimiser autant que possible l'utilisation des systèmes robotiques au sein du bloc opératoire. L'objectif est d'améliorer l'efficacité du bloc opératoire et les résultats pour les patients. Notre équipement permet de personnaliser davantage la chirurgie en fonction des besoins des patients.

Le Dr Ameye, directeur de l'Innovation, ajoute : « Dans notre organisation, nous mettons tout en œuvre pour rechercher la meilleure technologie en combinaison avec un suivi approfondi. Nous cartographions la qualité des soins à l’aide d’une analyse big data basée sur une multitude de données uniformes. Nous pouvons ainsi définir les axes d’amélioration et continuer à optimiser nos soins. Fournir des soins de santé fondés sur la valeur est notre principale motivation. »

Vous pouvez télécharger des images au bloc opératoire de cette première mondiale via ce lien.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20240529734750/fr/

Contacts

Plus d'informations

Catherine Zenner, Responsable de la communication Maria Middelares,
catherine.zenner@mijnziekenhuis.be ou +32 478 99 53 11.