Marchés français ouverture 6 h 13 min
  • Dow Jones

    33 876,97
    +586,89 (+1,76 %)
     
  • Nasdaq

    14 141,48
    +111,10 (+0,79 %)
     
  • Nikkei 225

    28 689,44
    +678,51 (+2,42 %)
     
  • EUR/USD

    1,1912
    -0,0013 (-0,11 %)
     
  • HANG SENG

    28 489,00
    -312,27 (-1,08 %)
     
  • BTC-EUR

    26 484,60
    -3 487,76 (-11,64 %)
     
  • CMC Crypto 200

    757,89
    -92,46 (-10,87 %)
     
  • S&P 500

    4 224,79
    +58,34 (+1,40 %)
     

L’héritier de Samsung écope d’une amende pour des injections illégales

·1 min de lecture

Nouveaux déboires pour l'héritier et patron de facto de Samsung, Lee Jae-yong. Il s'est vu infliger une amende de 50 millions de wons (37.000 euros) pour des injections illégales de propofol, un puissant antalgique. Lee Jae-yong - la 168e plus grosse fortune au monde selon Forbes - purge actuellement une peine de deux ans et demi de prison pour corruption et détournements de fonds dans le retentissant scandale qui avait entraîné la destitution, puis l'incarcération, de l'ex-présidente sud-coréenne Park Geun-hye. Il fait également face à un procès dans une autre affaire, celle de la fusion controversée de deux filiales qui avait favorisé sa prise de contrôle du conglomérat.

Le propofol est un médicament anesthésique notamment utilisé dans les services de réanimation, qui est parfois consommé de façon récréative. C'est une surdose de ce produit qui a notamment causé la mort de Michael Jackson en 2009. Lee Jae-yong est accusé d'en avoir régulièrement utilisé dans une clinique de chirurgie esthétique à Séoul en 2017 et 2018. L'amende décidée par le bureau du procureur du Séoul est infligée dans le cadre d'une procédure qui évite le tribunal, à moins que la défense ne le réclame.

>> A lire aussi - Le patron de Samsung incarcéré pour avoir voulu empêcher la création d'un syndicat

Les avocats de Lee Jae-yong ont assuré dans un communiqué que le propofol avait été administré pour des raisons médicales. Ils n'ont toutefois pas clairement indiqué leur souhait d'aller au procès: "Nous allons (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Facebook dans le collimateur de l’UE et du Royaume-Uni !
Les compagnies aériennes s'opposent à une mesure de rétorsion européenne contre le Bélarus
Scandale des oeufs contaminés au Firponil : un chef d'entreprise belge condamné à un an de prison ferme
Lidl : le robot Monsieur Cuisine Plus est de retour en rayon
Naval Energies officialise la vente de son éolien flottant à l'italien Saipem

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles