La bourse ferme dans 6 h 8 min
  • CAC 40

    6 660,69
    -9,16 (-0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 167,84
    +1,01 (+0,02 %)
     
  • Dow Jones

    35 457,31
    +198,70 (+0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,1629
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • Gold future

    1 779,90
    +9,40 (+0,53 %)
     
  • BTC-EUR

    55 132,10
    +1 446,11 (+2,69 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 484,64
    +21,28 (+1,45 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,26
    -0,70 (-0,84 %)
     
  • DAX

    15 543,88
    +28,05 (+0,18 %)
     
  • FTSE 100

    7 212,12
    -5,41 (-0,07 %)
     
  • Nasdaq

    15 129,09
    +107,28 (+0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 519,63
    +33,17 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 255,55
    +40,03 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    26 136,02
    +348,81 (+1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3765
    -0,0028 (-0,21 %)
     

A l’exposition universelle de Dubaï, la chasse aux contrats est ouverte

·2 min de lecture

Derrière les façades de pavillons plus ou moins audacieuses, les Etats déploient leur "soft power" économique. A commencer par la France.

Même à distance respectable, dans les allées de l’exposition universelle de Dubaï, les Etats-Unis et la Chine se toisent et se défient. La délégation américaine a planté sur son la fusée Falcon 9 d’Elon Musk. La Chine, elle, rappelle dès l’entrée dans son en forme de lanterne destinée à éclairer le monde, qu’elle a envoyé deux sondes, sur la lune et sur Mars, au cours des douze derniers mois. Dans le cheminement de leur pavillon, les USA se vantent d’avoir inventé l’auto de l’âge industriel, avec Ford ; la Chine réplique avec un concept car qui ressemble à s’y méprendre à une Tesla. Les USA rendent un hommage à un Steve Jobs canonisé qui, avec l’iPhone “a changé le monde” ; les Chinois décrivent, eux, une ville de demain ultraconnectée (et hypersurveillée) grâce à Tencent.

Lire aussi

Pas de doute: l’exposition universelle de Dubai, ouverte le 1er octobre, est la continuité de la guerre économique par d’autres moyens. “Elle constitue une plateforme pour promouvoir les liens économiques et le commerce entre la Chine et les autres pays, confirme à Challenges une responsable du pavillon. Elle peut créer des opportunités pour la relance et le développement post-pandémie.” Un diplomate français observe la manœuvre: “Les pays asiatiques sont très dynamiques à Dubai pour affirmer leur puissance commerciale”.

Une vitrine pour le Mittelstand

Si le commerce est un objectif partagé par les participants, pas question pour autant de l’afficher trop ouvertement. Ajarin Pattanapanchai, commissaire générale de l’exposition thaïlandaise, implantée juste à côté du pavillon français, jure que son pays n’est pas là pour “faire des affaires, mais pour promouvoir une image globale, celle d’un pays connecté depuis des siècles, depuis les échanges commerciaux que par le déploiement 5G”. Secrétaire permanente au sein du ministère de l’Economie digitale, elle reconnaît toutefois que les mises en scènes high-tech et dysneylandisées abritées par le bâtiment peuvent naturellement “attirer aussi [...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles