La bourse est fermée
  • Dow Jones

    33 634,58
    -312,52 (-0,92 %)
     
  • Nasdaq

    11 056,37
    -183,57 (-1,63 %)
     
  • Nikkei 225

    27 885,87
    +65,47 (+0,24 %)
     
  • EUR/USD

    1,0492
    -0,0006 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    19 441,18
    -77,11 (-0,40 %)
     
  • BTC-EUR

    16 195,96
    -223,05 (-1,36 %)
     
  • CMC Crypto 200

    400,27
    -1,53 (-0,38 %)
     
  • S&P 500

    3 948,39
    -50,45 (-1,26 %)
     

L’Europe peut-elle venir au secours du système électrique ukrainien?

CHARLY TRIBALLEAU / AFP

Le réseau électrique ukrainien est devenu “un champ de bataille”, selon les mots de Volodymyr Zelensky, torpillé par les forces russes ces dernières semaines. L’Ukraine peut toutefois compter sur son allié européen pour limiter la casse. Raccordé au réseau électrique de ses voisins depuis la mi-mars 2022, le réseau ukrainien reste, pour l’instant, stable, malgré les coupures.

Un "champ de bataille". Le système électrique ukrainien subit depuis quelques semaines les assauts répétés des forces russes, provoquant la destruction d’une vingtaine de postes électriques, d’une cinquantaine de lignes et d’environ 30% des centrales thermiques, selon un bilan du 24 octobre. Au total, environ 40% des capacités de production électrique du pays seraient détruites, privant toujours 4,5 millions de personnes d'électricité ce vendredi 4 novembre. Le gestionnaire Ukrenergo a en plus été obligé de mettre en place des coupures de courant tournantes pour protéger le réseau, alors que Kiyv a dû stopper ses exportations d'électricité vers l’Union européenne. C'est dans ce contexte que la commissaire européenne de l’énergie, Kadri Simson, s’est rendue le 1er novembre en Ukraine pour assurer le gouvernement de Zelensky du soutien des 27.

Depuis la mi-mars déjà, le réseau électrique ukrainien est raccordé au réseau européen Entso-e, pour assurer sa stabilité. Auparavant relié au réseau russe, il avait été déconnecté lors de l’invasion du pays par les forces de Poutine le 24 février. Le raccordement au réseau européen avait été réalisé dans l’urgence, mais s’est "très bien passé" selon RTE, le gestionnaire du réseau français, fortement mobilisé sur le sujet pour son expertise technique.

L'Ukraine exportait de l'électricité vers ses voisins

Mieux, les Européens ont réalisé que le réseau ukrainien était très stable, et avait même des marges de production lui permettant d’exporter de l’électricité vers l’Union. Depuis juin 2022, l'Ukraine avait donc la capacité d’exporter de l'électricité vers ses voisins, notamment la Roumanie ou la Slovaquie.

Mais les attaques répétées de la Russie sur les infrastructures civiles, notamment électriques, ont changé la donne, sans risque toutefois pour la stabilité globale du réseau européen. Pour garantir la stabilité de celui-ci, il est en effet nécessaire de maintenir une certaine fréquence, qui ne dépend pas des niveaux de pr[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi