La bourse ferme dans 2 h 32 min
  • CAC 40

    6 625,44
    -5,71 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 116,97
    -5,46 (-0,13 %)
     
  • Dow Jones

    34 196,82
    +322,58 (+0,95 %)
     
  • EUR/USD

    1,1959
    +0,0024 (+0,20 %)
     
  • Gold future

    1 785,40
    +8,70 (+0,49 %)
     
  • BTC-EUR

    27 591,84
    -1 020,60 (-3,57 %)
     
  • CMC Crypto 200

    789,51
    +2,89 (+0,37 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,45
    +0,15 (+0,20 %)
     
  • DAX

    15 581,05
    -8,18 (-0,05 %)
     
  • FTSE 100

    7 135,79
    +25,82 (+0,36 %)
     
  • Nasdaq

    14 369,71
    +97,98 (+0,69 %)
     
  • S&P 500

    4 266,49
    +24,65 (+0,58 %)
     
  • Nikkei 225

    29 066,18
    +190,95 (+0,66 %)
     
  • HANG SENG

    29 288,22
    +405,76 (+1,40 %)
     
  • GBP/USD

    1,3902
    -0,0019 (-0,14 %)
     

L’Europe mise sur la mobilité douce avec un plan vélo très ambitieux

·2 min de lecture

Un plan paneuropéen pour la promotion du cyclisme a été définitivement adopté le 18 mai 2021. Il couvre 54 pays, dont les 27 de l'Union européenne. Il s'agit d'une grande première à l'échelle de toute l'Europe, tous ces pays affichant leur volonté de promouvoir le vélo comme mode de transport alternatif, devant l'urgence climatique et le besoin de réduire les émissions de CO2 dans l'atmosphère.

Pour arriver à doubler le nombre de déplacements à vélo en seulement 10 ans, les différents gouvernements concernés vont devoir mettre en place une politique résolument volontariste. Actuellement, sur les 54 pays engagés dans cette promotion du cyclisme, 16 ont déjà adopté une stratégie nationale, tandis que 9 autres sont en train d'en développer une pour la première fois. Cela signifie donc qu'une majorité de ces pays n'ont toujours pas de stratégie nationale de développement du vélo.

La France va devoir mettre un sérieux coup de pédale

Afin de ne pas partir de zéro, le plan prévoit déjà une dizaine de recommandations générales :

  • Doubler la pratique du vélo dans la région d’ici 2030 ;

  • Augmenter de manière significative la pratique du vélo et de la marche dans tous les pays ;

  • Réaffecter l’espace au vélo et à la marche ;

  • Améliorer l’infrastructure de mobilité active dans tous les pays ;

  • Améliorer la sécurité des cyclistes et des piétons ;

  • Elaborer des politiques, des stratégies et des plans nationaux en faveur de la pratique du vélo ;

  • Intégrer la pratique du vélo dans les politiques de santé, les infrastructures et l’aménagement du territoire.

A noter que Les Pays-Bas sont en tête du classement des pays où le vélo est le plus pratiqué, avec plus d'un quart des déplacements effectués à vélo (27%). Des pays comme le Danemark (15%), la Belgique (12%) et l'Allemagne (11%) font eux aussi figure de bons élèves. La France, quant à elle, est encore à la traine (2,7%). Mais tous affichent des chiffres à la hausse depuis 2020 et la crise sanitaire liée à la pandémie de coronavirus.

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles