La bourse est fermée
  • Dow Jones

    30 311,20
    -5,12 (-0,02 %)
     
  • Nasdaq

    11 132,38
    -44,03 (-0,39 %)
     
  • Nikkei 225

    27 120,53
    +128,32 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    0,9887
    -0,0099 (-0,99 %)
     
  • HANG SENG

    18 087,97
    +1 008,46 (+5,90 %)
     
  • BTC-EUR

    20 424,97
    -36,71 (-0,18 %)
     
  • CMC Crypto 200

    457,53
    -0,87 (-0,19 %)
     
  • S&P 500

    3 785,37
    -5,56 (-0,15 %)
     

L’Europe installe un bureau diplomatique dans la Silicon Valley pour défendre ses intérêts

Union européenne Europe drapeau
Union européenne Europe drapeau

La Commission européenne a ouvert un nouveau bureau à San Francisco pour pouvoir faire valoir son point de vue au plus près de la Silicon Valley.

Face à Google, Facebook, Twitter, Apple et les autres poids lourds de la tech aux États-Unis, faut-il ouvrir une « ambassade » dans la Silicon Valley pour représenter les intérêts de l’Union européenne ? Pour Bruxelles, la réponse est oui. Et d’ailleurs, le Vieux Continent opère depuis le 1er septembre 2022 un nouveau bureau de représentation à San Francisco.

Objectif affiché par la Commission européenne : renforcer sa diplomatie numérique en échangeant directement avec les géants du net, afin de faire prévaloir le point de vue et les intérêts de l’UE. C’est dans la Silicon Valley, une région de San Francisco, que se trouve l’épicentre de la tech. eBay, Cisco, Intel, Oracle, Nvidia, Adobe, AMD, Yahoo et HP s’y trouvent aussi, entre autres.

google-sanfrancisco
google-sanfrancisco

Ce bureau, qui peut être vu comme une sorte d’ambassade, témoigne de la place centrale que le numérique occupe dans la société. Il est aussi le signe que ce domaine est dominé par quelques acteurs incontournables, la plupart américains et qui se trouvent presque tous au même endroit. Les grandes exceptions sont Amazon (Seattle) et Microsoft (Redmond).

La mise en place du bureau n’a pas d’incidence sur les relations qu’a Bruxelles avec Washington,

[Lire la suite]