La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 712,48
    +5,16 (+0,08 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 962,41
    +0,42 (+0,01 %)
     
  • Dow Jones

    34 347,03
    +152,97 (+0,45 %)
     
  • EUR/USD

    1,0405
    -0,0008 (-0,07 %)
     
  • Gold future

    1 754,00
    +8,40 (+0,48 %)
     
  • BTC-EUR

    15 915,23
    -162,40 (-1,01 %)
     
  • CMC Crypto 200

    386,97
    +4,32 (+1,13 %)
     
  • Pétrole WTI

    76,28
    -1,66 (-2,13 %)
     
  • DAX

    14 541,38
    +1,82 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    7 486,67
    +20,07 (+0,27 %)
     
  • Nasdaq

    11 226,36
    -58,96 (-0,52 %)
     
  • S&P 500

    4 026,12
    -1,14 (-0,03 %)
     
  • Nikkei 225

    28 283,03
    -100,06 (-0,35 %)
     
  • HANG SENG

    17 573,58
    -87,32 (-0,49 %)
     
  • dólar/libra

    1,2091
    -0,0023 (-0,19 %)
     

L’Europe compte plafonner les prix du gaz

artjazz/Adobe Stock

La Commission européenne avance sur le sujet de l’encadrement des prix du gaz. Ainsi, l’instance européenne a proposé un mécanisme de plafonnement du prix du marché du gaz, comme le rapporte Les Échos. Cette annonce était vivement attendue par les états membres de l’Union européenne confrontés à la crise énergétique. L’objectif affiché est clair : éviter des pics de prix, favorisés par la spéculation. À l’heure actuelle, le mégawattheure se situe aux alentours des 110 euros.

En réalité, il ne s’agit pas d’un mécanisme de régulation du marché gazier, mais plutôt d’une manière d'imposer un plafonnement dissuasif. Un expert, cité par Les Échos, détaille l’idée avancée par la Commission européenne : "Idéalement, il ne serait jamais activé, car le marché aurait compris que l'Europe n'est pas prête à payer n'importe quel prix à n'importe quel moment."

Concrètement, comment le dispositif imaginé par l’instance européenne se manifeste-t-il ? Il s’intéresse à un indicateur en particulier, révèle Les Échos : les contrats d’un mois du hub TTF de Rotterdam. En effet, il est généralement utilisé comme un indicateur de référence. Lorsqu’il dépasse le plafond, que doit encore fixer la Commission européenne, l’Union européenne fixera alors une limite. Toutefois, le prix du gaz devra impérativement être supérieur à celui du gaz naturel liquéfié (GNL). C’est la condition indispensable afin que les cargos de GNL n’abandonnent pas les ports européens.

Afin de déclencher ce dispositif, nul besoin (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pourquoi les médecins généralistes menacent de fermer leurs cabinets
Entre 7 et 20% d'inflation : voici comment les Français évaluent la hausse des prix
La Corée du Nord lance un nouveau missile balistique intercontinental au large du Japon
Les métiers qui paient le mieux les cadres, les prix des logements neufs en hausse… Le flash éco du jour
Les menus végétariens servis dans les écoles sont trop souvent industriels