La bourse ferme dans 5 h 20 min
  • CAC 40

    5 978,84
    +184,69 (+3,19 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 450,22
    +108,05 (+3,23 %)
     
  • Dow Jones

    29 490,89
    +765,38 (+2,66 %)
     
  • EUR/USD

    0,9892
    +0,0065 (+0,66 %)
     
  • Gold future

    1 717,00
    +15,00 (+0,88 %)
     
  • BTC-EUR

    20 151,14
    +632,15 (+3,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    453,05
    +17,70 (+4,06 %)
     
  • Pétrole WTI

    84,18
    +0,55 (+0,66 %)
     
  • DAX

    12 572,71
    +363,23 (+2,97 %)
     
  • FTSE 100

    7 035,83
    +127,07 (+1,84 %)
     
  • Nasdaq

    10 815,43
    +239,82 (+2,27 %)
     
  • S&P 500

    3 678,43
    +92,81 (+2,59 %)
     
  • Nikkei 225

    26 992,21
    +776,42 (+2,96 %)
     
  • HANG SENG

    17 079,51
    -143,32 (-0,83 %)
     
  • GBP/USD

    1,1367
    +0,0048 (+0,42 %)
     

L’euro fébrile face au dollar, gare à l’énergie et à l'inflation : le conseil Bourse

L’euro (EUR/USD) fait preuve d’attentisme face au dollar ce mardi, alors que l’indice des prix à la consommation (jauge de l’inflation) sera diffusé mercredi aux Etats-Unis (ce qui alimentera les spéculations sur l’évolution de la politique monétaire de la Fed et donc la trajectoire de la monnaie unique face au billet vert) et qu’une nouvelle vague de chaleur attendue cette semaine en Europe ravive les tensions sur l’énergie, les prix de l’électricité continuant de grimper à des niveaux records.

Sur le front de l’inflation américaine, le consensus s’attend à un léger ralentissement de l’indice principal de 9,1% à 8,7% (qui resterait tout de même le second plus haut taux observé depuis 40 ans) et à une accélération de l’indice de prix sous-jacent de 5,9% à 6,1%. Pour de nombreux observateurs, le cocktail faible chômage (le rapport sur l’emploi diffusé vendredi dernier montre une bonne résilience du marché du travail malgré les pressions sur la conjoncture économique) et inflation élevée devrait inciter la Fed à relever fortement son taux directeur en septembre (de 0,75 point de pourcentage, de l’avis général), selon Western Union.

Citi n’exclut d’ailleurs pas une remontée du taux directeur d’un point de pourcentage le mois prochain, ce qui constituerait le plus fort resserrement de politique monétaire jamais observé depuis 1984, rapporte le spécialiste des transferts d’argent internationaux.

Alors que la devise des Etats-Unis est relativement stable face à celle de l’Union économique (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Aviation : Cathay Pacific fait mieux au premier semestre et prévoit d'améliorer ses capacités
CAC 40 : la Bourse prudente avant l'inflation aux Etats-Unis, le robinet du pétrole russe se ferme pour 3 pays
Le prix des voitures électriques de Ford va connaître une (grosse) augmentation
EDF réclame 8 milliards d'euros à l'Etat pour compenser les modalités du "bouclier tarifaire"
Le drone Zephyr S d'Airbus bat le record de durée de vol d'un appareil autonome