La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 727,52
    +42,31 (+0,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 182,91
    +33,85 (+0,82 %)
     
  • Dow Jones

    35 294,76
    +382,20 (+1,09 %)
     
  • EUR/USD

    1,1606
    +0,0005 (+0,05 %)
     
  • Gold future

    1 768,10
    -29,80 (-1,66 %)
     
  • BTC-EUR

    51 549,62
    -1 356,66 (-2,56 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 464,06
    +57,32 (+4,07 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,66
    +1,35 (+1,66 %)
     
  • DAX

    15 587,36
    +124,64 (+0,81 %)
     
  • FTSE 100

    7 234,03
    +26,32 (+0,37 %)
     
  • Nasdaq

    14 897,34
    +73,91 (+0,50 %)
     
  • S&P 500

    4 471,37
    +33,11 (+0,75 %)
     
  • Nikkei 225

    29 068,63
    +517,70 (+1,81 %)
     
  • HANG SENG

    25 330,96
    +368,37 (+1,48 %)
     
  • GBP/USD

    1,3751
    +0,0074 (+0,54 %)
     

“L’euro/dollar (EUR/USD) pourrait sortir de sa léthargie en cas d’inflation durablement élevée”

·1 min de lecture

Les banques centrales des pays développés ne cessent de répéter que la hausse de l’inflation est temporaire. En début de semaine, le vice-président de la Banque Centrale Européenne, le Portugais Luis de Guindos, a indiqué s’attendre à ce que l’inflation grimpe à 3,5% sur un an en novembre en zone euro avant de refluer. Il intervenait à un forum organisé par le Financial Times, à Londres.

Les marchés financiers ne contestent pas la thèse de l’inflation temporaire, pour l’instant. Selon une enquête réalisée par Bank of America et dévoilée le mois dernier, 70% des gérants de portefeuille au niveau mondial considèrent que les pressions inflationnistes ne vont pas durer. Et si tout le monde avait tort ?

>> A lire aussi - L’euro va-t-il poursuivre sa chute face au dollar ?

Une partie des pressions inflationnistes est conjoncturelle. La réouverture des économies après les phases successives de confinement a entraîné une hausse de la demande de la part des consommateurs. Sur le marché des matières premières, la demande de coton du Mexique et de la Chine a bondi, par exemple. Cela se répercute sur le prix des vêtements. S'ajoutent également à cela des problèmes logistiques. Beaucoup de conteneurs ne se trouvent pas au bon endroit. Certains ports sont partiellement fermés du fait de la Covid, particulièrement en Asie. Cela aboutit à une hausse importante du prix du transport international.

Les banques centrales des pays développés assument que dans les mois à venir les pressions inflationnistes (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Mobilité urbaine : Airbus dévoile son concept de taxi volant
Défense : la France vend à l’armée de la République tchèque 52 obusiers Caesar
Allemagne : l’inflation au plus haut depuis 28 ans, l’énergie en cause !
Les bénéfices XXL que va empocher EDF grâce à la hausse des prix de l’électricité
"En quelques années, la France s'est transformée en un territoire d'innovation"

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles