Marchés français ouverture 3 h 27 min
  • Dow Jones

    35 061,55
    +238,15 (+0,68 %)
     
  • Nasdaq

    14 836,99
    +152,39 (+1,04 %)
     
  • Nikkei 225

    27 931,78
    +383,78 (+1,39 %)
     
  • EUR/USD

    1,1781
    +0,0011 (+0,09 %)
     
  • HANG SENG

    26 553,26
    -768,72 (-2,81 %)
     
  • BTC-EUR

    32 396,98
    +3 029,71 (+10,32 %)
     
  • CMC Crypto 200

    911,71
    +117,98 (+14,86 %)
     
  • S&P 500

    4 411,79
    +44,31 (+1,01 %)
     

L’Etat a sauvé Airbus, la filière aéronautique et des milliers d’emplois, selon Le Maire

·1 min de lecture

Bruno Le Maire affiche sa satisfaction. Confiant sur la filière aéronautique, le ministre de l'Economie la juge "sortie d'affaire". Elle commence à redémarrer, avec les commandes qui reprennent. Le transport aérien redémarre, très fort aux Etats-Unis et en Chine, plus lentement en Europe", a indiqué M. Le Maire lors d'une visite sur le site d'Airbus à Blagnac près de Toulouse. "L'Etat français a sauvé Airbus, il a sauvé la filière aéronautique et les milliers de personnes qui y travaillent", a insisté le ministre, rappelant les 15 milliards d'euros - prêts garantis, soutien aux fonds propres et à l'investissement et activité partielle - alloués à la filière aéronautique dans le cadre du plan France Relance.

Selon lui, sans ces aides, "la filière aéronautique, qui a traversé la crise la plus grave depuis 1945, aurait pu disparaître". "La réalité il y a 14 mois seulement, c'était un transport aérien complètement à l'arrêt et des perspectives totalement bouchées pour la filière", a-t-il souligné après une visite sur le site d'assemblage de l'A350. "Et quand le transport aérien est à l'arrêt, vous auriez pu avoir une chaîne de faillites qui aurait fait disparaître en 12 mois 30 ans d'efforts et un siècle d'histoire industrielle française", a ajouté le ministre de l'Economie.

>> A lire aussi - Airbus a réalisé plus de 500 vols sans pilote

Bruno Le Maire a affirmé vouloir rester "prudent" et "déterminé": "la filière est sortie d'affaire mais il faut continuer à investir dans les compétences (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Decathlon va habiller les 45.000 volontaires des JO de Paris 2024
Bientôt une concurrente pour la Nintendo Switch ?
Haute-Savoie : le prince d'Abu Dhabi privatise deux grands hôtels de la région et s'attire la colère des habitants
Le Spac dédié au divertissement de Pinault et Pigasse va entrer en Bourse
Eiffage intéressé par le rachat d'Equans, la nouvelle entité d'Engie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles