La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 258,32
    +338,48 (+1,00 %)
     
  • Nasdaq

    14 896,85
    +150,45 (+1,02 %)
     
  • Nikkei 225

    29 639,40
    -200,31 (-0,67 %)
     
  • EUR/USD

    1,1696
    -0,0034 (-0,29 %)
     
  • HANG SENG

    24 221,54
    +122,40 (+0,51 %)
     
  • BTC-EUR

    37 248,52
    +2 349,30 (+6,73 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 089,55
    +49,07 (+4,72 %)
     
  • S&P 500

    4 395,64
    +41,45 (+0,95 %)
     

L’essai clinique de phase I de Noxopharm révèle une réponse anti-inflammatoire chez les patients atteints de COVID-19

·3 min de lecture

Le programme clinique est développé à l’échelle mondiale suite aux résultats cliniques positifs de phase I

SYDNEY, August 26, 2021--(BUSINESS WIRE)--La société australienne de développement de médicaments de stade clinique, Noxopharm (ASX : NOX) a publié les premières données préliminaires de son essai clinique de phase I NOXCOVID, qui évalue la pertinence de l’idronoxil (Veyonda®), un inhibiteur TBK1 (TANK-binding kinase 1), en tant qu’anti-inflammatoire chez les patients souffrant d’une forme modérée de COVID-19. Sur la base des premiers résultats positifs, Noxopharm a engagé des discussions en vue d’intégrer le Veyonda dans l’un des programmes d’essais cliniques mondiaux visant à identifier des traitements anti-inflammatoires efficaces dans le cadre de la COVID-19.

La pertinence du blocage de la TBK1 est considérée comme importante à deux égards : (i) sa capacité à bloquer la réponse immunitaire défaillante face aux virus à ARN tels que le coronavirus et le virus de la grippe ; (ii) sa capacité potentielle à éviter les effets immunosuppresseurs indésirables des médicaments anti-inflammatoires standard tels que la prednisone et la dexaméthasone, qui ralentissent potentiellement la clairance virale et augmentent le risque d’infections secondaires.

« L’essai clinique de phase I NOXCOVID est extrêmement encourageant pour Veyonda dans ce contexte, dans la mesure où une forte proportion de patients présentaient une inflammation importante », a déclaré Graham Kelly, PDG et directeur général de Noxopharm. « Dans le cadre de cet essai, aucun problème de sécurité majeur n’a été identifié, et 37 des 38 patients hospitalisés pour une maladie respiratoire modérée se sont rétablis. »

« Sur la base des connaissances actuelles, les propriétés de Veyonda lui confèrent le potentiel de combler une lacune dans notre gamme de produits thérapeutiques contre la COVID-19 », a déclaré Marcel Nold, docteur en médecine, professeur d’immunologie pédiatrique à la Monash University ainsi qu’à l’Institut Hudson, et pédiatre au Monash Children’s Hospital. « Les patients peuvent s’administrer eux-mêmes le traitement, ce qui permet une utilisation à la maison. Son mécanisme d’action est susceptible de soigner les patients souffrant d’une forme modérée de COVID-19 et, plus important encore, pourrait également se révéler efficace contre de nombreux autres virus. Avec le Veyonda, Noxopharm dispose d’une opportunité particulièrement prometteuse. »

À propos de Noxopharm

Noxopharm Limited (ASX : NOX) est une société australienne de développement de médicaments de stade clinique, spécialisée dans le traitement du cancer et de l’orage cytokinique (choc septique).

Le Veyonda® est le premier candidat-médicament dans le pipeline de la Société, qui fait actuellement l’objet d’un essai clinique de phase 2. Le Veyonda® offre deux actions médicamenteuses principales : un effet modérateur sur l’équilibre entre les céramides et la sphingosine-1-phosphate, et une inhibition de la signalisation STING. Son activité contre la première cible contribue à ses fonctions oncotoxiques et immunomodulatoires à double action, conçues pour améliorer l’efficacité et la sécurité des traitements oncologiques standard, à savoir les chimiothérapies, la radiothérapie, et les inhibiteurs de points de contrôle immunitaire. Son activité contre la deuxième cible fournit un effet anti-inflammatoire, tout en contribuant à une action contre le cancer, tandis qu’elle bloque potentiellement le choc septique.

Noxopharm mène plusieurs programmes complets de découverte de médicaments à la fois dans le domaine de l’oncologie et de l’inflammation, et constitue l’actionnaire principal de la société biotechnologique américaine, Nyrada Inc (ASX : NYR), qui est active dans les domaines du développement de médicaments destinés aux maladies cardiovasculaires et neurologiques.

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20210825005860/fr/

Contacts

Lindsey Langemeier
SCORR Marketing
+1-402-405-4269
lindsey@scorrmarketing.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles