La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,44 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 753,90
    -2,80 (-0,16 %)
     
  • BTC-EUR

    40 864,75
    -11,00 (-0,03 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,62 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,58 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,96 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,71 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,91 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

L’espace client de l'opérateur téléphonique est piraté, les comptes de ce couple sont vidés

·1 min de lecture

Leur banque était confrontée pour la première fois à des malversations réalisées à l'aide de virements.

Sueurs froides, incompréhension, panique... Un couple de retraités lot-et-garonnais est passé par toutes les émotions la semaine dernière lorsqu'il a découvert que son compte en banque était en train de se vider à vue d'œil, raconte La Dépêche. En se rendant compte de la fraude, le mari va très rapidement voir sa banque. Cette dernière lui indique que tous ses comptes sont vidés, mais surtout que l'escroquerie semble ne pas être commune puisqu'il s'agirait de virement "douteux" sur leurs comptes.

Une première pour la banque, notent nos confrères, car en règle générale, les malversations financières portent sur les cartes bleues. La banque indique alors au couple que tout l'argent a été transféré vers une plateforme irlandaise. Ni une ni deux, les septuagénaires se rendent à la gendarmerie pour déposer plainte. Les gendarmes leur font savoir que l'escroquerie pourrait provenir de leur opérateur téléphonique et notamment de l'espace client "qui aurait été piraté".

>> A lire aussi - Société générale : un ministre congolais victime d’une vaste fraude bancaire

Visiblement, selon les enquêteurs experts dans ce type d'affaires, les malfrats auraient eu accès à des informations confidentielles leur appartenant en piratant un portable. Cette fois-ci, ils n'ont plus le choix : les deux retraités doivent se rendre chez leur opérateur à Agen, à 30 kilomètres de chez eux. On leur annonce qu'une attaque a été réalisée depuis le Maroc le 18 août. Finalement, d'après La Dépêche, leur dossier (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles