Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 534,52
    -52,03 (-0,69 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 827,24
    -42,88 (-0,88 %)
     
  • Dow Jones

    40 287,53
    -377,49 (-0,93 %)
     
  • EUR/USD

    1,0886
    -0,0014 (-0,13 %)
     
  • Gold future

    2 402,80
    -53,60 (-2,18 %)
     
  • Bitcoin EUR

    61 551,79
    +2 976,97 (+5,08 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 329,35
    -1,54 (-0,12 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,25
    -2,57 (-3,10 %)
     
  • DAX

    18 171,93
    -182,83 (-1,00 %)
     
  • FTSE 100

    8 155,72
    -49,17 (-0,60 %)
     
  • Nasdaq

    17 726,94
    -144,28 (-0,81 %)
     
  • S&P 500

    5 505,00
    -39,59 (-0,71 %)
     
  • Nikkei 225

    40 063,79
    -62,56 (-0,16 %)
     
  • HANG SENG

    17 417,68
    -360,73 (-2,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,2910
    -0,0037 (-0,29 %)
     

L’erreur que l’on fait toutes avec notre shampoing

© Imaxtree

Et si l’on vous disait qu’il y avait un meilleur moyen de choisir son shampoing ? Explications.

Les shampoings fleurissent sur le marché de la beauté. Nourrissant, fortifiant, colorant… Leurs vertus sont de plus en plus ciblées. En termes de format également, on en trouve des solides, liquides ou encore en poudre. Et pourtant, malgré le vaste choix de shampoings qui s’offre à nous, nous commettons une erreur toute simple, mais qui peut radicalement changer l’état de nos cheveux. C’est Nikolina Kisic Mamic, fondatrice de la marque de soins capillaires Flora, qui nous l’explique : « L’erreur principale que l’on fait, c’est de choisir un shampoing en fonction de la fibre capillaire et non en fonction du bulbe. Or, de la même manière que l’on choisit un soin de la peau, il faut avant toute chose soigner son cuir chevelu. » Eh oui, si la plupart d’entre nous ont tendance à se diriger vers un produit qui va répondre aux problématiques de nos longueurs (voire, pire, de nos pointes), il faudrait en réalité, se concentrer uniquement sur l’analyse de notre cuir chevelu.

La skinification du cuir chevelu

Ainsi, comme on analyse si notre peau du visage a des imperfections, des rougeurs, des sécheresses ou des rides, on va devoir observer son cuir chevelu et détecter quelles sont ses problématiques. Cela peut être l’irritation, les pellicules, l’excès de sébum, la perte de densité… Chez Flora, on trouve justement des sérums dédiés au cuir chevelu à ajouter dans son shampoing en fonction des traitements nécessaires....

PUBLICITÉ

Lire la suite de l'article sur Elle.fr

A lire aussi