Publicité
La bourse ferme dans 6 h 23 min
  • CAC 40

    8 012,29
    -45,51 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 011,24
    -19,11 (-0,38 %)
     
  • Dow Jones

    38 852,86
    -216,74 (-0,55 %)
     
  • EUR/USD

    1,0841
    -0,0019 (-0,17 %)
     
  • Gold future

    2 346,20
    -10,30 (-0,44 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 678,93
    -91,80 (-0,15 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 459,49
    -25,20 (-1,70 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,51
    +0,68 (+0,85 %)
     
  • DAX

    18 603,09
    -74,78 (-0,40 %)
     
  • FTSE 100

    8 244,22
    -9,96 (-0,12 %)
     
  • Nasdaq

    17 019,88
    +99,08 (+0,59 %)
     
  • S&P 500

    5 306,04
    +1,32 (+0,02 %)
     
  • Nikkei 225

    38 556,87
    -298,50 (-0,77 %)
     
  • HANG SENG

    18 477,01
    -344,15 (-1,83 %)
     
  • GBP/USD

    1,2757
    -0,0014 (-0,11 %)
     

L’empire ottoman de Soliman le Magnifique au cœur d’un roman jeunesse

DeAgostini

Le 6 septembre 1535. Ou plutôt le 8 du mois de Rabia al awal, année 942 du calendrier de l’Hégire. Frang, un jeune berger chrétien âgé de dix ans, garde, avec son chien, les moutons de sa famille en alpage sur les pentes du mont Korab à l’ouest de l’Albanie depuis des semaines. Mais l’été touche à sa fin et il est temps pour lui et son troupeau de regagner le village, ses parents et ses huit frères. Mais à son arrivée, son destin bascule.

Le jeune garçon a en effet été choisi « pour le Devchirmé, la récolte ». « Je suis désolé mon fils, c’est la loi du Devchirmé. Tous les sept ans, nous devons offrir un de nos fils au sultan. Tu as été désigné par les anciens du village. Nous n’avons pas le choix… », lui explique son père. Le voilà donc contraint de rejoindre une colonne de garçons de 7 à 18 ans, « récoltés » dans les territoires chrétiens de l’empire ottoman – Hongrie, Macédoine, Grèce – par un officier turc.

Tous sont alors emmenés au palais de Topkapi à Constantinople (actuelle Istanbul) où, rebaptisés de prénoms musulmans, ils vont être désormais éduqués pour servir plus tard le sultan dans l’armée ou civilement. Pour Frang, devenu Mehmed, ce sera désormais l’école et l’amitié peu à peu gagnée de Sélim, le fils du sultan.

L’âge d’or de l’empire ottoman raconté aux jeunes lecteurs

Telle est l’histoire contée dans le nouveau « roman doc Histoire » des éditions Bayard jeunesse intitulé « La véritable histoire de Mehmed, petit ottoman au temps de Soliman le Ma...


Lire la suite sur ParisMatch