La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 570,19
    -52,40 (-0,79 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 130,84
    -39,03 (-0,94 %)
     
  • Dow Jones

    34 584,88
    -166,42 (-0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1732
    -0,0040 (-0,34 %)
     
  • Gold future

    1 751,40
    -5,30 (-0,30 %)
     
  • BTC-EUR

    40 414,57
    -1 109,87 (-2,67 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 193,48
    -32,05 (-2,61 %)
     
  • Pétrole WTI

    71,96
    -0,65 (-0,90 %)
     
  • DAX

    15 490,17
    -161,63 (-1,03 %)
     
  • FTSE 100

    6 963,64
    -63,84 (-0,91 %)
     
  • Nasdaq

    15 043,97
    -137,93 (-0,91 %)
     
  • S&P 500

    4 432,99
    -40,76 (-0,91 %)
     
  • Nikkei 225

    30 500,05
    +176,75 (+0,58 %)
     
  • HANG SENG

    24 920,76
    +252,96 (+1,03 %)
     
  • GBP/USD

    1,3737
    -0,0059 (-0,43 %)
     

L’Edge Computing : comment apporter l'intelligence et la réactivité au plus proche de la source

·2 min de lecture

Avec le développement de la 5G, vous allez en entendre parler de plus en plus et pourtant, ce n’est pas une nouveauté : l’Edge computing. Derrière cette expression mystérieuse, se cache une technologie qui vient déporter une partie de la puissance informatique au plus près du terrain. C’est le cas avec les capteurs dans l’industrie, par exemple, ou bien ceux des smart cities, ou encore plus précisément pour les véhicules autonomes.

Ce procédé est également employé dans des cas particuliers, comme pour la protection de l’environnement, à l’image du matériel développé par Dell Technologies et Intel : celui-ci est embarqué sur les navires touristiques pour récupérer des clichés des récifs de la Grande Barrière de corail afin d’aider à sa sauvegarde. Dans ce cas, l’Edge computing permet alors de collecter de façon autonome les données et de les transmettre aux serveurs des scientifiques le plus rapidement possible.

Mais, au-delà de se contenter de transmettre des données brutes directement aux data centers pour les traiter, l’Edge computing permet aussi de les analyser directement. Une pratique qui vient s’intensifier avec la généralisation de l’utilisation de l’Intelligence artificielle. Plutôt que de se contenter d’observer et de constater une situation collectée à partir des capteurs, l’Edge computing « dopé » à l’IA vient désormais prédire l'avenir en identifiant les risques de pannes et en émettant des alertes avant que celles-ci n'arrivent et ce, loin du data center.

Mieux encore, fort de cette prédiction, le système peut même adopter des mesures de correction automatiquement lorsque c’est possible. Pour y parvenir, pas besoin de la force de frappe d’un data center dont la liaison est parfois mal assurée ou lente en raison de l’éloignement. L’atout principal de l’Edge computing justement, c’est de faire fonctionner de concert plusieurs passerelles Edge positionnées au plus près de leurs sources. Cela permet de mutualiser leurs ressources afin de bénéficier d’une...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles