La bourse ferme dans 4 h 24 min
  • CAC 40

    6 662,66
    -7,19 (-0,11 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 167,48
    +0,65 (+0,02 %)
     
  • Dow Jones

    35 457,31
    +198,70 (+0,56 %)
     
  • EUR/USD

    1,1637
    0,0000 (-0,00 %)
     
  • Gold future

    1 780,70
    +10,20 (+0,58 %)
     
  • BTC-EUR

    54 868,55
    +956,43 (+1,77 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 479,79
    +16,43 (+1,12 %)
     
  • Pétrole WTI

    82,00
    -0,96 (-1,16 %)
     
  • DAX

    15 536,62
    +20,79 (+0,13 %)
     
  • FTSE 100

    7 218,97
    +1,44 (+0,02 %)
     
  • Nasdaq

    15 129,09
    +107,28 (+0,71 %)
     
  • S&P 500

    4 519,63
    +33,17 (+0,74 %)
     
  • Nikkei 225

    29 255,55
    +40,03 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    26 136,02
    +348,81 (+1,35 %)
     
  • GBP/USD

    1,3759
    -0,0035 (-0,25 %)
     

L’Autopilot de Tesla mis en cause par la Sécurité routière américaine

·1 min de lecture

Alors que Tesla doit déployer la dernière mise à jour de son Autopilot, la Sécurité routière américaine, le NTSB, s'en est prise au logiciel du constructeur. Dans les colonnes du Wall Street Journal, sa présidente, Jennifer Homendy, a indiqué que Tesla devrait résoudre les "problèmes de sécurité de base" de son système avant d'étendre son mode de "conduite entièrement autonome" (FSD).

Jennifer Homendy a eu des mots durs à l'encontre de l'Autopilot de Tesla qu'elle a qualifié de "trompeur et irresponsable". Tesla "a clairement induit de nombreuses personnes en erreur pour qu'elles abusent et abusent de la technologie", a-t-elle poursuivi.

>> A lire aussi - Une Tesla en Autopilot s'encastre dans une voiture de police

Selon des documents obtenus par le groupe de transparence juridique PlainSite en mai dernier, le directeur du logiciel de Tesla avait déclaré au California Department of Motor Vehicles qu'Elon Musk avait surestimé les capacités du système d'aide à la conduite, rappelle The Verge.

>> A lire aussi - Tesla : la fin du système de parrainage annoncée en Europe

En février 2020, la Sécurité routière américaine a découvert que l'Autopilot de Tesla était l'une des causes possibles à l'origine d'un accident mortel en 2018. Le conducteur, qui jouait à un jeu tout en conduisant, était trop confiant dans les capacités du pilote automatique. En 2017, des recommandations avaient été envoyées à Tesla et à cinq autres constructeurs. Ils avaient été priés d'ajouter des garanties à leur (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Tesla : la fin du système de parrainage annoncée en Europe
Lucid Motors double Tesla en promettant une autonomie record
Les grandes villes adoptent la limitation à 30 km/h, joli succès pour ce SUV électrique chinois… le JT Auto
Dans ce village de la Mayenne, le radar pédagogique flashe des voitures roulant à plus de 100 km/h
Auto : Renault et Stellantis (PSA) souffrent cet été en Europe, Volkswagen résiste mieux

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles