La bourse ferme dans 1 h 38 min

L’autoconsommation d’électricité en passe de devenir réalité

Ludovic Dupin

Le parlement donne un cadre plus clair et favorable à l’autoconsommation qui permet à des particuliers de consommer directement l’électricité qu’ils produisent.

La transition énergétique va désormais pouvoir prendre place à la maison. Après un vote de l’Assemblée nationale, le Sénat a adopté à son tour, mercredi 15 février, un projet de loi visant à accélérer le développement de l’autoconsommation d’électricité. C’est-à-dire permettre aux particuliers et aux entreprises qui produisent leur propre énergie à partir de panneaux solaires de pouvoir l’utiliser directement plutôt que de la vendre sur le réseau de distribution.

Ce texte prévoit plusieurs mesures encadrant et facilitant ce déploiement. Entre autres, elle prévoit l’établissement de tarifs d’utilisation des réseaux publics de distribution d’électricité spécifiques pour les consommateurs qui réalisent de l’autoconsommation. Elle facilite les conditions de raccordement au réseau. Elle instaure un régime fiscal dédié qui compte en particulier l’exonération de la CSPE (contribution au service public de l'électricité).

  Beaucoup d’offres disponibles

Le Syndicat des énergies renouvelables (SER) se réjouit de l’essor donné par cette loi mais émet toutefois une réserve : "nous aurions pu aller plus loin, notamment dans la définition de l’autoconsommation collective, pour permettre son développement à l’échelle des îlots urbains et des petites communes", explique Xavier Daval, Président de SER-SOLER, branche photovoltaïque du SER dans un communiqué.

Selon le ministère de l’environnement et de l’énergie, l’autoconsommation concerne aujourd’hui seulement 5000 français. Avec cette loi, ce nombre devrait croître rapidement d’autant plus que nombreux fournisseurs d’énergie ont désormais des offres comme "Mon soleil & moi d’EDF" ou "My Power" d’Engie. On trouve aussi des acteurs de taille plus modeste



... Lire la suite sur UsineNouvelle.com