La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 135,06
    +18,82 (+0,26 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 174,66
    +13,10 (+0,31 %)
     
  • Dow Jones

    33 507,50
    -158,84 (-0,47 %)
     
  • EUR/USD

    1,0575
    +0,0008 (+0,07 %)
     
  • Gold future

    1 864,60
    -14,00 (-0,75 %)
     
  • Bitcoin EUR

    25 449,26
    -112,06 (-0,44 %)
     
  • CMC Crypto 200

    579,66
    +0,90 (+0,15 %)
     
  • Pétrole WTI

    90,77
    -0,94 (-1,02 %)
     
  • DAX

    15 386,58
    +63,08 (+0,41 %)
     
  • FTSE 100

    7 608,08
    +6,23 (+0,08 %)
     
  • Nasdaq

    13 219,32
    +18,05 (+0,14 %)
     
  • S&P 500

    4 288,05
    -11,65 (-0,27 %)
     
  • Nikkei 225

    31 857,62
    -14,90 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    17 809,66
    +436,63 (+2,51 %)
     
  • GBP/USD

    1,2201
    -0,0005 (-0,04 %)
     

L’Australie va organiser un référendum historique sur le droit des Aborigènes

AAP Image/Mark Brake via REUTERS

La date est désormais connue : ce sera le 14 octobre prochain. C’est ce jour-là que les Australiens seront appelés à voter afin de déterminer les droits des Aborigènes, rapporte la BBC. Plus précisément, il s’agit d’accorder une « voix » aux Aborigènes au Parlement. Si le oui l’emporte, les Aborigènes et les peuples du détroit de Torrès seront reconnus officiellement, et ils pourront bénéficier d’une commission permanente représentative. Celle-ci pourra donner des conseils sur les différentes lois et politiques les concernant.

À lire aussi Qui sont les Aborigènes ?

Mais alors que l’Australie n’a pas connu de référendum à succès depuis plus de cinquante ans, cette proposition fait l’objet d’un vif débat. « Ce jour-là, chaque Australien aura l'occasion unique de rassembler notre pays et de le changer pour le meilleur », a mis en avant le Premier ministre, Anthony Albanese. Il a demandé à tous les Australiens de « voter oui ». Cependant, tout n’est pas si simple, explique la BBC, car pour que les Aborigènes soient représentés, il faut évidemment une majorité de « oui », mais également que cet appui soit majoritaire dans quatre des six États australiens.

En un an, les opinions favorables ont chuté

Si tel est le cas, le pouvoir, les fonctions et surtout la composition de cette nouvelle entité seront débattus au Parlement australien. En revanche, la « voix » aborigène n’aura pas de pouvoirs contraignants. À ce jour, l’issue du scrutin est plus qu’incertaine. Il y a un...


Lire la suite sur LeJDD