La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 287,07
    +52,93 (+0,85 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 032,99
    +39,56 (+0,99 %)
     
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,68 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1980
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 777,30
    +10,50 (+0,59 %)
     
  • BTC-EUR

    51 885,16
    +223,50 (+0,43 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,97
    +7,26 (+0,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,07
    -0,39 (-0,61 %)
     
  • DAX

    15 459,75
    +204,42 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 019,53
    +36,03 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,58 (+0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,68 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,57 (+0,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,3842
    +0,0058 (+0,42 %)
     

L’Atelier Jalaper passe à la vitesse supérieure

·1 min de lecture

Louis Jalaper et Simon Szleper, tous deux la vingtaine, sont partis d’un rêve : faire se rencontrer un cadran de montre et un fragment de capot d’une Aston Martin DB5. Au bout de deux années de travail intense, ils y sont parvenus. Présentations.

La première étape aura été d’y penser pendant leurs études dans une école de commerce parisienne. Ensuite, ils ont insufflé leur enthousiasme à un jeune designer industriel français qui matérialisa leur idée. La troisième étape s’est déroulée en Suisse, chez le fabricant Stéphane Muller qui accepta de développer le projet avec eux. Vint alors la levée de fonds sur internet en 2019 pour assurer la mise en production. Sur les quatre éditions limitées de 600 pièces proposées, presque la totalité ont été pré-vendues. La dernière étape a donc été la production de leur collection après un an de recherche et développement pour livrer leurs clients.

La collection est maintenant disponible sur leur site : www.atelierjalaper.com. Carrossée en acier silver ou PVD noir, chaque montre 3 aiguilles allie présence et élégance. Le cadran, qui intègre un fragment de capot d’Aston Martin, rappelle l’élégance à l’anglaise. Deux mouvements mécaniques motorisent la collection. L’un gère les cadrans avec date tandis que le second orchestre un double affichage de la date et du jour en guichet semi-circulaire. A découvrir d’urgence.


Retrouvez cet article sur Paris Match