Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    8 094,97
    -7,36 (-0,09 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    5 035,41
    -2,19 (-0,04 %)
     
  • Dow Jones

    39 069,59
    +4,33 (+0,01 %)
     
  • EUR/USD

    1,0850
    +0,0032 (+0,29 %)
     
  • Gold future

    2 335,20
    -2,00 (-0,09 %)
     
  • Bitcoin EUR

    63 738,46
    +213,90 (+0,34 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 450,61
    -17,49 (-1,19 %)
     
  • Pétrole WTI

    77,80
    +0,93 (+1,21 %)
     
  • DAX

    18 693,37
    +2,05 (+0,01 %)
     
  • FTSE 100

    8 317,59
    -21,64 (-0,26 %)
     
  • Nasdaq

    16 920,79
    +184,76 (+1,10 %)
     
  • S&P 500

    5 304,72
    +36,88 (+0,70 %)
     
  • Nikkei 225

    38 646,11
    -457,11 (-1,17 %)
     
  • HANG SENG

    18 608,94
    -259,77 (-1,38 %)
     
  • GBP/USD

    1,2739
    +0,0041 (+0,32 %)
     

L’arnaque « votre ordinateur a un problème » fonctionne encore

Des fausses alertes peuvent apparaitre sur votre ordinateur lors de votre navigation web. Ces arnaques, orchestrées depuis longtemps, sévissent encore et peuvent plonger dans le doute les internautes.

C’est une escroquerie que tout le monde a vue passer, ou presque. Vous naviguez sur le web comme d’ordinaire et un panneau rouge s’affiche indiquant que votre ordinateur est infecté. Ces fausses « alertes » sévissent encore et prennent diverses formes, nous rappelle la société de cybersécurité Vade. Aux États-Unis en 2021, elles ont rapporté 347 millions de dollars, selon un rapport annuel du FBI, avec 100 d’augmentation entre 2021 et 2022.

Le schéma est classique : une page apparait au milieu de l’écran signalant un souci quelconque, un problème technique, un virus ou encore la fin de l’abonnement à un antivirus. Un numéro est toujours affiché en bas de page pour appeler le prétendu service d’urgence.

Un prétendu mail usurpant la solution de cybersécurité McAfee. // Source : Vade
Un prétendu mail usurpant la solution de cybersécurité McAfee. // Source : Vade

« La première règle est évidemment ne pas appeler le numéro », nous indique Romain Basset, Directeur des Services Clients de Vade. « Le plus souvent, un faux technicien vous répondra, prétextant qu’il prendra en charge l’ordinateur et demandera une somme d’argent pour avoir prétendument débloquer la situation. Les scénarios sont nombreux, car il peut parfaitement dérober, installer un malware, etc. », explique l’expert en cybersécurité à Numerama.

[Lire la suite]