La bourse ferme dans 6 h 30 min
  • CAC 40

    6 643,71
    -58,27 (-0,87 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 162,63
    -32,29 (-0,77 %)
     
  • Dow Jones

    34 764,82
    +506,50 (+1,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1741
    -0,0006 (-0,05 %)
     
  • Gold future

    1 755,30
    +5,50 (+0,31 %)
     
  • BTC-EUR

    37 950,01
    +259,73 (+0,69 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 110,22
    +1,29 (+0,12 %)
     
  • Pétrole WTI

    73,40
    +0,10 (+0,14 %)
     
  • DAX

    15 537,69
    -106,28 (-0,68 %)
     
  • FTSE 100

    7 057,46
    -20,89 (-0,30 %)
     
  • Nasdaq

    15 052,24
    +155,40 (+1,04 %)
     
  • S&P 500

    4 448,98
    +53,34 (+1,21 %)
     
  • Nikkei 225

    30 248,81
    +609,41 (+2,06 %)
     
  • HANG SENG

    24 192,16
    -318,82 (-1,30 %)
     
  • GBP/USD

    1,3717
    -0,0003 (-0,02 %)
     

L’armée américaine mise sur les champs de force pour neutraliser des missiles nucléaires

·2 min de lecture

Quels seront les systèmes de défense pour protéger le territoire américain d’une attaque nucléaire en 2060 ? Parmi les pistes imaginées, il y a celle des champs de force. Ceux qui protègent les vaisseaux spatiaux dans les films de science-fiction. Le terme est en tout cas évoqué plusieurs fois dans le rapport Directed Energy Futures 2060 du laboratoire de recherche de l’US Air Force. Ce système défensif pourrait arrêter à la fois une attaque de drones armés, aussi bien que des missiles nucléaires. L’étude prospective décrit plus précisément l’utilisation d’un faisceau d’énergie électromagnétique pointant sa cible. L’appareil pourrait être transporté à bord d’un avion ou bien intégré à un satellite militaire.

Il pourrait également s’agir d’un rayon laser venant détruire le drone, ou bien le brouillage de fréquences radio. Il faut dire que les armes à énergie électromagnétique ne relèvent pas spécialement de la science-fiction. Plus de trente pays en exploitent actuellement. En cours de test, ou bien déjà opérationnelles, elles ont essentiellement pour vocation la neutralisation de drones civils ou militaires.

Ce n’est plus de la science-fiction

Pour le moment, mis à part pour éliminer des drones, les scientifiques sont très loin de pouvoir détruire un véritable missile avec ce genre de technologie. Ce serait d’autant plus difficile à réaliser s’il s’agit d’un missile hypersonique dont la trajectoire est impossible à anticiper. Mais d’ici quarante ans, une telle technologie pourrait bien être au point, alors que les armements anti-drones ne font déjà plus partie du domaine de la science-fiction.

En plus de ces systèmes de champ de force antimissile ou bien pour perturber les drones, le rapport évoque également les armes antiémeutes pour la police et dirigée vers les humains. Ce procédé existe déjà et il porte le nom de Active Denial System (ADS). Les ondes millimétriques cadencées à 95 Ghz du dispositif viennent chauffer la peau des émeutiers se trouvant à proximité à...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles