La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 287,07
    +52,93 (+0,85 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 032,99
    +39,56 (+0,99 %)
     
  • Dow Jones

    34 200,67
    +164,68 (+0,48 %)
     
  • EUR/USD

    1,1980
    +0,0004 (+0,04 %)
     
  • Gold future

    1 777,30
    +10,50 (+0,59 %)
     
  • BTC-EUR

    51 248,77
    -848,07 (-1,63 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,97
    +7,26 (+0,52 %)
     
  • Pétrole WTI

    63,07
    -0,39 (-0,61 %)
     
  • DAX

    15 459,75
    +204,42 (+1,34 %)
     
  • FTSE 100

    7 019,53
    +36,03 (+0,52 %)
     
  • Nasdaq

    14 052,34
    +13,58 (+0,10 %)
     
  • S&P 500

    4 185,47
    +15,05 (+0,36 %)
     
  • Nikkei 225

    29 683,37
    +40,68 (+0,14 %)
     
  • HANG SENG

    28 969,71
    +176,57 (+0,61 %)
     
  • GBP/USD

    1,3840
    +0,0056 (+0,41 %)
     

Dans l’Ariège, un automobiliste est victime de l’arnaque au rétroviseur

·1 min de lecture

Il aura suffi d’un peu de panique d’un côté, et de beaucoup d’insistance de l’autre. Jeudi 6 avril, dans la commune de Dreuilhe (Ariège), un automobiliste a été abordé par un homme se présentant comme un avocat, comme le rapporte le journal local La Dépêche du Midi. Il lui reproche d’avoir endommagé le rétroviseur de sa voiture. Ce prétendu avocat déclare être pressé : il arrive de Barcelone et doit se rendre rapidement à Tarascon-sur-Ariège.

Il n’aurait donc pas le temps de remplir un constat amiable, mais propose d’appeler l'assureur de sa victime – en fait un complice – pour se faire confirmer qu’un constat serait inutile dans cette situation. L'assureur aurait ainsi confirmé qu'il faut payer pour éviter une condamnation au tribunal.

Car il s’agit en effet d’une escroquerie : sous le coup de la panique, l’automobiliste accepte d’aller chez lui avec ce prétendu avocat. En insistant, l’arnaqueur se fait ainsi remettre 1.300 euros par sa victime qui souhaitait simplement éviter d’être convoquée par la justice. Mais après avoir donné cet argent à son arnaqueur, la victime comprend la supercherie.

Son assureur est une femme, alors que l’arnaqueur a eu un homme au téléphone, au moment de se faire confirmer l'inutilité d'un constat. Quelques heures plus tard, le vrai assureur de l’automobiliste lui a confirmé l’arnaque car aucun appel n’avait été reçu à ce sujet.

L’automobiliste dreuilhois a donc porté plainte, et cette affaire peut servir de piqûre de rappel à tous les automobilistes (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Quelles sont les limites à une garantie vol de voiture ?
Bien avant Tesla et Google, la voiture autonome mise au point en Corée du Sud
Porsche Cayman, Mercedes-AMG… la location de bolides bat son plein dans les cités bordelaises
Stellantis (PSA-Fiat) veut tripler ses ventes de voitures électriques et hybrides en 2021
Les 10 voitures les plus vendues depuis le début de l’année