La bourse ferme dans 3 h 11 min
  • CAC 40

    6 305,13
    -53,61 (-0,84 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 678,85
    -29,54 (-0,80 %)
     
  • Dow Jones

    31 880,24
    +618,34 (+1,98 %)
     
  • EUR/USD

    1,0712
    +0,0016 (+0,15 %)
     
  • Gold future

    1 857,40
    +9,60 (+0,52 %)
     
  • BTC-EUR

    27 300,38
    -1 421,93 (-4,95 %)
     
  • CMC Crypto 200

    653,11
    -21,77 (-3,23 %)
     
  • Pétrole WTI

    110,74
    +0,45 (+0,41 %)
     
  • DAX

    14 059,52
    -115,88 (-0,82 %)
     
  • FTSE 100

    7 507,33
    -6,11 (-0,08 %)
     
  • Nasdaq

    11 535,27
    +180,66 (+1,59 %)
     
  • S&P 500

    3 973,75
    +72,39 (+1,86 %)
     
  • Nikkei 225

    26 748,14
    -253,38 (-0,94 %)
     
  • HANG SENG

    20 112,10
    -357,96 (-1,75 %)
     
  • GBP/USD

    1,2491
    -0,0097 (-0,77 %)
     

L’appel des 40 pour une "élection présidentielle antisexiste"

·2 min de lecture

Le collectif Ensemble contre le sexisme, qui regroupe 40 associations membres, lance un appel aux candidats et candidates à l'issue d'un colloque qui s'est tenu le 25 janvier. Il met sur la table 22 engagements "pour un quinquennat féministe et non sexiste".

"Est-ce que vous aimez la chimie? De toutes les sciences, c’est ce qui se rapproche le plus de la cuisine!" Ce propos d’un conseiller d’orientation à une jeune lycéenne s’interrogeant sur son avenir n’est pas une invention. C’est la consultante Claudine Schmuck, directrice du cabinet Global contact et de l’étude , qui l’a évoqué mardi 25 janvier, lors de la 5ème Journée Nationale contre le Sexisme, à l’initiative du collectif Ensemble contre le sexisme. Les comportements sexistes, a-t-elle expliqué, font partie intégrante des obstacles rencontrés par les jeunes filles lorsqu’elles envisagent de s’engager dans des études scientifiques. "43% d’entre elles sont dissuadées de se lancer dans ce genre d’études", a souligné l’experte.

Lire aussi

"L'école ne diminue pas les stéréotypes"

C’est la vérité. Il existe, aujourd’hui en France, des métiers réservés aux hommes et d’autres réservés aux femmes. Ainsi, souligne Claude Roiron, déléguée ministérielle à l’égalité fille/garçon à l’Education nationale, une étude récente pour laquelle 6.000 élèves de lycées d’enseignement général et technique ont été interrogés, et s’appuyant sur le travail de chercheurs du CNRS, a débouché sur cette conclusion très inquiétante: "Les stéréotypes se sont renforcés. L’école ne diminue pas les stéréotypes". Un constat qui vaut pour les filles comme pour les garçons. "En France, seulement 28% des ingénieurs sont des femmes, rappelle Claude Roiron, mais ce chiffre tombe à 7% pour les ingénieurs . A l’inverse, on ne trouve plus de garçons pour étudier la philosophie, les lettres ou les langues anciennes."

Rien de nouveau sous le soleil? Bien sûr, souligne la psychologue Françoise Vouillot, ancienne maîtresse de conférences en psychologie de l’orientation, "la division sexuée du travail est aussi ancienne que le travail lui-même". Mais ce qui inquiète, c’est ce creusement des différences et des différences de rôles auxquels les uns et les autres sont assignés. Pour Pierre-Yves Ginet, photojournalis[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles