La bourse ferme dans 5 h 45 min
  • CAC 40

    4 886,71
    -22,93 (-0,47 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 153,54
    -45,32 (-1,42 %)
     
  • Dow Jones

    28 335,57
    -28,13 (-0,10 %)
     
  • EUR/USD

    1,1822
    -0,0046 (-0,39 %)
     
  • Gold future

    1 904,50
    -0,70 (-0,04 %)
     
  • BTC-EUR

    11 084,13
    +46,68 (+0,42 %)
     
  • CMC Crypto 200

    262,87
    +1,41 (+0,54 %)
     
  • Pétrole WTI

    39,01
    -0,84 (-2,11 %)
     
  • DAX

    12 387,17
    -258,58 (-2,04 %)
     
  • FTSE 100

    5 845,52
    -14,76 (-0,25 %)
     
  • Nasdaq

    11 548,28
    +42,28 (+0,37 %)
     
  • S&P 500

    3 465,39
    +11,90 (+0,34 %)
     
  • Nikkei 225

    23 494,34
    -22,25 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    24 918,78
    +132,68 (+0,54 %)
     
  • GBP/USD

    1,3065
    +0,0027 (+0,21 %)
     

L'humoriste Blanche Gardin refuse une décoration et critique le gouvernement, le ministre du Logement lui répond

franceinfo
Dans un texte adressé à Emmanuel Macron, la comédienne reproche à l'exécutif plusieurs décisions qu'elle juge défavorables aux sans-abri.
Dans un texte adressé à Emmanuel Macron, la comédienne reproche à l'exécutif plusieurs décisions qu'elle juge défavorables aux sans-abri.

Cette proposition ne l'a visiblement pas fait rire. L'humoriste et actrice Blanche Gardin a annoncé, mercredi 3 avril, qu'elle refusait d'être nommée à l'ordre des Arts et des Lettres, une décoration que lui avait proposée le ministère de la Culture. Sur Facebook, elle a expliqué sa décision par une raison politique : "Je ne pourrai accepter une récompense que sous un gouvernement qui tient ses promesses et qui met tout en œuvre pour sortir les personnes sans domicile de la rue."

S'adressant à Emmanuel Macron, Blanche Gardin rappelle au président de la République qu'en 2017, il avait déclaré qu'il ne "voulait plus, d'ici la fin de l'année, avoir des hommes et des femmes dans la rue, dans les bois ou perdus". Elle lui reproche la baisse des APL, la réduction des moyens alloués au logement social et aux centres d'hébergement, l'absence d'encadrement des loyers et la réforme de l'ISF, qui a entraîné une chute des dons aux associations.

Le 31 mars, l'humoriste, engagée sur la question du logement et des sans-abri, a reversé les bénéfices d'une représentation de son spectacle au Zénith de Paris, à deux associations venant en aide aux personnes sans domicile fixe, Les Enfants du canal et la Fondation Abbé Pierre.

Le gouvernement vante son action

Le ministre du Logement, Julien Denormandie, lui a répondu (...)

Lire la suite sur Franceinfo

A lire aussi