Publicité
La bourse est fermée
  • CAC 40

    7 628,57
    -42,77 (-0,56 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 907,30
    -40,43 (-0,82 %)
     
  • Dow Jones

    39 150,33
    +15,57 (+0,04 %)
     
  • EUR/USD

    1,0697
    -0,0009 (-0,09 %)
     
  • Gold future

    2 334,70
    -34,30 (-1,45 %)
     
  • Bitcoin EUR

    60 226,23
    +84,36 (+0,14 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 351,63
    -8,69 (-0,64 %)
     
  • Pétrole WTI

    80,59
    -0,70 (-0,86 %)
     
  • DAX

    18 163,52
    -90,66 (-0,50 %)
     
  • FTSE 100

    8 237,72
    -34,74 (-0,42 %)
     
  • Nasdaq

    17 689,36
    -32,23 (-0,18 %)
     
  • S&P 500

    5 464,62
    -8,55 (-0,16 %)
     
  • Nikkei 225

    38 596,47
    -36,55 (-0,09 %)
     
  • HANG SENG

    18 028,52
    -306,80 (-1,67 %)
     
  • GBP/USD

    1,2650
    -0,0010 (-0,08 %)
     

L’Angleterre pleure la jeune Elianne, 15 ans, sauvagement tuée par un ado dans le bus

Elle rêvait d’être avocate et de combattre les injustices. Mais à seulement 15 ans, c’est aujourd’hui son nom qui se retrouve en Une de la triste rubrique fait divers. Elianne Andam, une jeune britannique qui se rendait sur le chemin de son lycée privé de de Croydon, dans la banlieue de Londres, mercredi 27 septembre, a été tuée dans le bus. Elle était accompagnée de deux de ses amies lorsqu’un garçon de 17 ans l’a poignardée au niveau du cou. Elle n’a pas survécu à ses blessures.

Les premiers éléments de l’enquête ont montré qu’Elianne a perdu la vie en tentant de défendre l’une de ses amies contre l’adolescent qu’elles connaissaient. Le nom de la jeune fille n’avait dans un premier temps pas été révélé. Mais son identification a été officialisée par la police qui a même diffusé une photo. « Elle n’avait que 15 ans et avait toute la vie devant elle, avec des espoirs et des rêves pour l’avenir. Tous ces rêves sont maintenant brisés. Nos vies viennent de basculer », a commenté la famille dans un communiqué publié par les autorités.

Image

Elianne a été tuée le 27 septembre en se rendant à l'école. © Shutterstock/SIPA

PUBLICITÉ

Jeudi, une veillée a été organisée en l’honneur de l’adolescente. Sa mère, Dorcas Andam, a fondu en larmes alors qu’elle déposait des fleurs à l’endroit où sa fille est décédée, rapporte « The Evening Standard ». Le média ajoute qu’elle a été consolée par son mari Michael et des dizaines de membres de s...


Lire la suite sur ParisMatch