Marchés français ouverture 2 h 57 min
  • Dow Jones

    34 838,16
    -97,31 (-0,28 %)
     
  • Nasdaq

    14 681,07
    +8,39 (+0,06 %)
     
  • Nikkei 225

    27 567,78
    -213,24 (-0,77 %)
     
  • EUR/USD

    1,1879
    +0,0003 (+0,02 %)
     
  • HANG SENG

    26 043,15
    -192,65 (-0,73 %)
     
  • BTC-EUR

    32 564,31
    -1 210,41 (-3,58 %)
     
  • CMC Crypto 200

    942,48
    -18,42 (-1,92 %)
     
  • S&P 500

    4 387,16
    -8,10 (-0,18 %)
     

L’ancien médecin de Trump invite Biden à passer un test cognitif

·2 min de lecture

L’ancien médecin de la Maison Blanche a demandé à Joe Biden de passer un test cognitif similaire à celui qui avait été fait par Donald Trump en 2018.

L’ancien médecin de la Maison Blanche souhaite que Joe Biden passe un test cognitif, comme ce fut le cas en 2018 pour Donald Trump, dont la santé mentale était alors en question. Ce dernier avait à l’époque affirmé avoir «cartonné» à ce fameux test mais le médecin avait été la cible des critiques en raison de sa simplicité. Donald Trump en avait profité pour lui aussi remettre en doute les capacités cognitives de Joe Biden, habitué des gaffes.

Jeudi, un groupe de 14 Républicains a réitéré les propos de Donald Trump, réclamant un test cognitif et souhaitant que ses résultats soient dévoilés publiquement. Ronny Jackson, Républicain élu au Congrès après avoir servi comme médecin auprès de George W. Bush, Barack Obama et Donald Trump, a écrit dans sa lettre adressée à Joe Biden : «Nous pensons que, quel que soit le genre, l’âge ou le parti politique, tous les présidents devraient suivre le précédent établi par l'ancien président Trump afin de documenter et démontrer ses solides capacités mentales».

"Le peuple américain mérite d'avoir une confiance absolue en son président"

La campagne Donald Trump avait fait de la forme mentale de Joe Biden un élément majeur. L’ancien président avait cherché à tout prix à dépeindre son adversaire comme étant mentalement inapte à servir le pays. «Je l’ai fait car j’ai une bonne mémoire, je suis là cognitivement parlant. Joe [Biden] devrait passer ce test, car il y a un truc louche. Et je dis ça avec respect, ça va arriver à nous tous, mais nous ne pouvons pas prendre de risque. Car il faut gérer avec la Russie, et personne n’a été plus dur que moi avec la Russie, personne n’a été plus dur que moi avec la Chine, je peux vous le dire, ils préféreraient Joe Biden à la place de Trump», avait(...)

Lire la suite sur Paris Match

Ce contenu pourrait également vous intéresser :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles