Publicité
La bourse ferme dans 3 h 55 min
  • CAC 40

    7 505,50
    -202,52 (-2,63 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 836,35
    -99,15 (-2,01 %)
     
  • Dow Jones

    38 647,10
    -65,11 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,0707
    -0,0036 (-0,33 %)
     
  • Gold future

    2 344,00
    +26,00 (+1,12 %)
     
  • Bitcoin EUR

    62 602,92
    -858,62 (-1,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 423,42
    +5,55 (+0,39 %)
     
  • Pétrole WTI

    78,64
    +0,02 (+0,03 %)
     
  • DAX

    17 992,38
    -273,30 (-1,50 %)
     
  • FTSE 100

    8 124,26
    -39,41 (-0,48 %)
     
  • Nasdaq

    17 667,56
    +59,12 (+0,34 %)
     
  • S&P 500

    5 433,74
    +12,71 (+0,23 %)
     
  • Nikkei 225

    38 814,56
    +94,09 (+0,24 %)
     
  • HANG SENG

    17 941,78
    -170,85 (-0,94 %)
     
  • GBP/USD

    1,2714
    -0,0046 (-0,36 %)
     

« L’Amour est dans le pré » : Laurent, candidat de la saison 15, jugé pour abandon d’animaux

Fondation Brigitte Bardot

Trois ans après son passage dans « L’amour est dans le pré », Laurent Levacher va de nouveau être au cœur de l’attention médiatique, ce vendredi 8 septembre, mais pour un motif bien plus triste. L’éleveur basé à Vatteville-la-Rue, en Seine-Maritime, comparaît ce jour devant le tribunal correctionnel de Rouen pour « abandon d’animaux », comme le révèle « Paris Normandie ».

Le quotidien rapporte qu’un contrôle vétérinaire a été effectué le 7 mars dernier sur son exploitation de 400 vaches allaitantes et que celui-ci a pointé « des manquements sérieux aux règles de la protection animale, comme des défauts d’abreuvement ou le manque caractérisé d’alimentation de qualité ». Aucun fait de « maltraitance animale » n’a toutefois été mis en évidence.

« Il n’a jamais cessé de s’en occuper »

Les bovins ont rapidement été retirés à Laurent Levacher par décision du procureur et placés dans des « fermes refuge » par la Fondation Brigitte Bardot. L’éleveur est, lui, sous le coup d’une interdiction d’exercer sa profession. C’est ce qui lui vaut aujourd’hui son passage devant le tribunal.

PUBLICITÉ

À lire aussi Une candidate de "L’amour est dans le pré" au cœur d’un fait divers

« Laurent Levacher conteste avoir abandonné ses animaux qu’il aime plus que tout. Il n’a jamais cessé de s’en occuper. Je réserve mes explications pour l’audience », a indiqué son avocat, Me Romain Degoutte, à nos confrères.

L’abandon d’animaux est aujourd’hui considéré comme « un acte de cruauté » passible de tr...


Lire la suite sur ParisMatch