La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 733,69
    +47,52 (+0,71 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 188,81
    +33,08 (+0,80 %)
     
  • Dow Jones

    35 604,41
    +1,33 (+0,00 %)
     
  • EUR/USD

    1,1629
    -0,0001 (-0,01 %)
     
  • Gold future

    1 789,40
    +7,50 (+0,42 %)
     
  • BTC-EUR

    52 507,48
    -2 386,54 (-4,35 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 449,00
    -54,03 (-3,60 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,20
    +0,70 (+0,85 %)
     
  • DAX

    15 542,98
    +70,42 (+0,46 %)
     
  • FTSE 100

    7 204,55
    +14,25 (+0,20 %)
     
  • Nasdaq

    15 051,42
    -164,28 (-1,08 %)
     
  • S&P 500

    4 533,04
    -16,74 (-0,37 %)
     
  • Nikkei 225

    28 804,85
    +96,27 (+0,34 %)
     
  • HANG SENG

    26 126,93
    +109,40 (+0,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3744
    -0,0051 (-0,37 %)
     

L’AMF enquête sur des rachats d’actions de Casino

·2 min de lecture

EXCLUSIF - Le gendarme de la Bourse s’interroge sur la conformité des rachats d’actions effectués en mai 2019, juste avant la mise sous sauvegarde de la maison-mère Rallye.

Décidément, le groupe Casino donne du travail à l’Autorité des marchés financiers (AMF). Le conflit entre le distributeur dirigé par Jean-Charles Naouri et le fonds activiste Muddy Waters Capital avait déjà entraîné l’ouverture de deux enquêtes du gendarme de la Bourse, . Selon nos informations, l’AMF se penche aussi, depuis mars 2020, sur les rachats d’actions Casino effectués par le groupe, juste avant la mise sous sauvegarde de la maison-mère Rallye, en mai 2019. La direction des enquêtes a rendu, cet été, son rapport au Collège de l’AMF, après avoir notamment entendu Jean-Charles Naouri en janvier. Objectif: savoir si ces opérations contreviennent au règlement européen MAR sur les abus de marché.

et les attaques sur le cours de Casino, Jean-Charles Naouri avait obtenu du Tribunal de commerce de Paris . Une procédure qui visait à geler le passif du groupe pour lui laisser le temps de restructurer sa dette; il en sortira fin février 2020. Dans le même temps, au premier semestre 2019, Casino a procédé au rachat de 1,3 million de ses propres actions, "par l’intermédiaire de prestataires de services d’investissement intervenant au nom et pour le compte de la société en toute indépendance". Puis, il a procédé à une réduction du capital social, décidée par le conseil d’administration en juin 2019. A l’époque, des analystes financiers, , s’interrogeaient sur le timing de ces rachats, pointant le risque de conflits d’intérêts, Jean-Charles Naouri étant à la fois le président de Casino et de Rallye.

Informations privilégiées

Selon nos informations, les enquêteurs de l’AMF ont tiqué sur le rachat de plus de 750.000 actions dans les jours précédant la mise sous sauvegarde, par l’intermédiaire du courtier Kepler Chevreux. En théorie, les entreprises qui souhaitent procéder à des rachats d’actions ne peuvent réaliser ces opérations avant un évènement significatif, susceptible d’impacter le cours du titre. Elles risqueraient alors de violer les articles 8 et 14 du règlemen[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles