La bourse est fermée

L’Allemagne peut-elle rebondir ?

L’Allemagne est à la peine. La première puissance de la zone euro a dévoilé une croissance quasi-nulle (+0,1%) pour le troisième trimestre, tandis que le PIB a reculé plus fortement qu'initialement annoncé au deuxième (-0,2% au lieu de -0,1% initialement prévu). Elle n’aura donc jamais été aussi proche de la récession depuis la dernière grande crise financière. On considère en effet qu’une économie tombe en récession quand elle signe deux trimestres consécutifs de contraction du PIB.

“Encore impensable il y a moins de 2 ans, la situation économique du pays s’est dégradée beaucoup plus rapidement que ne le prévoyaient les analystes. De locomotive, le pays s’est transformé en simple wagonnet de la zone euro”, relève John Plassard, spécialiste en investissement chez Mirabaud. Depuis l’été 2018, les mauvaises statistiques économiques se sont succédées. Le manque d’investissement, le gouvernement sans pouvoir, la dépendance aux secteurs de l’automobile et de la chimie, la guerre commerciale et le ralentissement chinois sont à incriminer, souligne l’expert. Pour autant, le Phoenix pourrait bien renaître de ses cendres et connaître un regain de vigueur ces prochains trimestres. Voici pourquoi.

>> A lire aussi - L’Allemagne est-elle en train de caler ?

Détente sur le front de la guerre commerciale

Affectée par le bras de fer commercial sino-américain, la Chine - partenaire commercial important de l’Allemagne - voit son économie ralentir. “La croissance de la production industrielle ralentissant en Chine, l’Allemagne y exporte moins de ces machines. Mais le pire, c’est l’incertitude. Les entreprises ne savent plus comment ajuster leur stratégie. On imagine ainsi qu’une pause ou la signature de la phase 1 entre les deux plus grandes puissances mondiales aura un impact positif important (en tout cas sur le moral des investisseurs) sur la croissance allemande”, relève John Plassard.

Vers un restockage technique ?

Les inventaires (stocks) en zone euro ont fortement chuté, entre le pic

(...) Cliquez ici pour voir la suite

L’Allemagne échappe in extremis à la récession
Réforme des retraites : elle ne concernera peut-être pas la génération 1963 !
L’Allemagne en passe de tomber en récession ?
La Française des Jeux (FDJ) peut-elle réconcilier les Français avec la Bourse ?
L’Allemagne sabre sa prévision de croissance pour 2020