Marchés français ouverture 8 h 21 min
  • Dow Jones

    33 761,05
    +424,35 (+1,27 %)
     
  • Nasdaq

    13 047,19
    +267,29 (+2,09 %)
     
  • Nikkei 225

    28 546,98
    +727,68 (+2,62 %)
     
  • EUR/USD

    1,0263
    -0,0063 (-0,61 %)
     
  • HANG SENG

    20 175,62
    +93,22 (+0,46 %)
     
  • BTC-EUR

    23 719,09
    -297,40 (-1,24 %)
     
  • CMC Crypto 200

    574,64
    +3,36 (+0,59 %)
     
  • S&P 500

    4 280,15
    +72,88 (+1,73 %)
     

L’AHF avertit l’OMS que la variole du singe est une pandémie

LOS ANGELES, July 09, 2022--(BUSINESS WIRE)--Avec plus de 7 600 cas dans 58 pays, l’AIDS Healthcare Foundation (AHF) exhorte l’Organisation mondiale de la santé à ne pas répéter les erreurs du passé en retardant les annonces liées au COVID-19 et à déclarer immédiatement l’épidémie de variole du singe comme une urgence de santé publique de portée internationale (USPPI).

Le COVID-19 a été libre de se propager pendant des mois avant que l’OMS ne le déclare tardivement une USPPI puis une pandémie, perdant un temps précieux qui aurait pu permettre aux gouvernements de se préparer et de réagir de manière adéquate. Depuis le début de l’année 2022, neuf pays d’Afrique de l’Ouest et Centrale sont devenus des zones d’endémie de la variole du singe, avec près de 1 600 cas suspectés ou confirmés et 72 décès.

« L’OMS ne peut pas continuer à rester les bras croisés ; en effet, la variole du singe, une maladie endémique dans plusieurs pays d’Afrique, s’est largement propagée, et il s’agit d’une évolution que nous ne comprenons pas encore pleinement. C’est une source de préoccupation et une raison de déclarer une urgence sanitaire mondiale », a déclaré le Dr Penninah Iutung, cheffe du bureau d’AHF Afrique. « Lorsque la sonnette d’alarme retentit, les institutions sanitaires mondiales doivent agir pour informer le public, donner des conseils de prévention et fournir des recommandations aux médecins et aux prestataires de soins de santé, ce qui n’est pas encore assez le cas. Il est également regrettable qu’une maladie endémique dans les pays du Sud ne reçoive d’attention internationale que lorsqu’elle dépasse les frontières et affecte les populations générales des pays riches. »

Une déclaration d’USPPI pour la variole du singe permettrait également d’insister sur l’urgence de produire et de distribuer à large échelle des quantités suffisantes de vaccins et de tests. La Food and Drug Administration des États-Unis a déjà approuvé le JYNNEOS, un vaccin contre la variole, comme pouvant être utilisé pour prévenir l’infection par la variole du singe. L’Agence européenne des médicaments envisage la même chose pour l’Imvanex, le même médicament commercialisé sous un nom différent, selon la plateforme Health Policy Watch.

L’AHF a publié un communiqué appelant l’OMS à déclarer l’épidémie de variole du singe comme une urgence de santé publique de portée internationale après que l’agence de santé publique mondiale ait omis de le faire à l’occasion de sa réunion du 25 juin dernier.

L’AIDS Healthcare Foundation (AHF), est une organisation mondiale à but non lucratif fournissant des médicaments et des services de protection de pointe à plus de 1,6 million de personnes dans 45 pays à travers le monde, notamment aux États-Unis, en Afrique, en Amérique latine, dans les Caraïbes, dans la région Asie-Pacifique et en Europe. Nous sommes actuellement le plus gros fournisseur à but non lucratif de soins médicaux pour le VIH/SIDA au monde. Pour en savoir plus sur l’AHF, consultez notre site Internet : www.aidshealth.org, retrouvez-nous sur Facebook : www.facebook.com/aidshealth, ou suivez-nous sur Twitter : @aidshealthcare et Instagram : @aidshealthcare

Le texte du communiqué issu d’une traduction ne doit d’aucune manière être considéré comme officiel. La seule version du communiqué qui fasse foi est celle du communiqué dans sa langue d’origine. La traduction devra toujours être confrontée au texte source, qui fera jurisprudence.

Consultez la version source sur businesswire.com : https://www.businesswire.com/news/home/20220708005536/fr/

Contacts

CONTACT POUR LES MÉDIAS AUX ÉTATS-UNIS :
Ged Kenslea, Directeur principal des communications, AHF
+1.323.308.1833 bureau +1.323.791.5526 mobile
gedk@aidshealth.org

Denys Nazarov, Directeur des politiques et des
communications mondiales, AHF
+1 323.308.1829
denys.nazarov@ahf.org

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles