La bourse est fermée
  • Dow Jones

    34 992,39
    +214,63 (+0,62 %)
     
  • Nasdaq

    13 493,50
    -258,74 (-1,88 %)
     
  • Nikkei 225

    29 518,34
    +160,52 (+0,55 %)
     
  • EUR/USD

    1,2162
    -0,0006 (-0,05 %)
     
  • HANG SENG

    28 595,66
    -14,99 (-0,05 %)
     
  • BTC-EUR

    46 956,97
    -662,71 (-1,39 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 526,81
    -34,49 (-2,21 %)
     
  • S&P 500

    4 220,00
    -12,60 (-0,30 %)
     

L’étonnante différence de rémunération des infirmiers dans les centres de vaccination

·2 min de lecture

A nouveau particulièrement sollicités et faisant preuve d'un remarquable dévouement, les infirmiers des hôpitaux découvrent que dans les centres de vaccination leurs collègues libéraux gagnent deux fois plus qu'eux.

C'est un détail dérangeant que les centaines de milliers de Français vaccinés ne soupçonnent pas mais qui a le don d'agacer les personnels soignants qui travaillent en ce moment, de longues journées (week-ends et jours fériés compris) dans les .

Lire aussi

Bien que le geste soit exactement le même, le soignant qui procède à l'injection et qui est souvent un professionnel qui s'est mobilisé en plus de ses horaires habituels de travail, peut être rémunéré de 12 à 75 euros de l'heure, selon les grilles de rémunération publiées ci-dessous et mises en place par la Caisse nationale d'assurance maladie (CNAM).

24 euros pour l'infirmier d'hôpital, 55 euros pour le libéral

Un étudiant infirmier recevra 12 euros quand un infirmier diplômé hospitalier ou salarié ou retraité touchera le double. Un étudiant en médecine recevra 24 euros (2e cycle d'étude), alors que ses camarades en 3e cycle sont rémunérés 50 euros comme les médecins hospitaliers, salariés, sans activité ou retraités. "On peut admettre que la différence de qualification entre un étudiant et un diplômé, entre un infirmier et un médecin, se traduise par une différence de rémunération, admet un infirmier salarié de l'AP-HP (Assistance Publique-Hôpitaux de Paris). Ce qui pose problème et génère une certaine rancoeur de la part des soignants fonctionnaires, et salariés c'est qu'à diplôme et qualification identiques, ils sont payés deux fois moins que les infirmiers libéraux exerçant en ville".

Lire aussi

Challenges publie les textes concernant les rémunérations des "infirmiers de ville" (copies du site de l'Assurance maladie ci-dessous) pour leur vacations volontaires dans les centres de vaccination. Pas d'ambiguïté, elles sont plus du double de celles de leurs confrères et consoeurs du public ou salariés. 24 euros pour l'infirmier d'hôpital, 55 euros pour le libéral!

Lire aussi

"Un nouvel élément qui nous prouve le peu d'égard que l'on a pour nos efforts continuels depuis plus d'un an, témoigne l'infirmier de l'AP[...]

Lire la suite sur challenges.fr

A lire aussi