La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 385,14
    +96,81 (+1,54 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 017,44
    +64,99 (+1,64 %)
     
  • Dow Jones

    34 382,13
    +360,68 (+1,06 %)
     
  • EUR/USD

    1,2146
    +0,0062 (+0,51 %)
     
  • Gold future

    1 844,00
    +20,00 (+1,10 %)
     
  • BTC-EUR

    41 513,75
    -38,67 (-0,09 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 398,33
    +39,77 (+2,93 %)
     
  • Pétrole WTI

    65,51
    +1,69 (+2,65 %)
     
  • DAX

    15 416,64
    +216,96 (+1,43 %)
     
  • FTSE 100

    7 043,61
    +80,28 (+1,15 %)
     
  • Nasdaq

    13 429,98
    +304,99 (+2,32 %)
     
  • S&P 500

    4 173,85
    +61,35 (+1,49 %)
     
  • Nikkei 225

    28 084,47
    +636,46 (+2,32 %)
     
  • HANG SENG

    28 027,57
    +308,90 (+1,11 %)
     
  • GBP/USD

    1,4102
    +0,0050 (+0,36 %)
     

“L’épargne Covid-19” des Français sera déterminante pour la croissance en 2022, avertit l’OFCE

·1 min de lecture

La croissance du PIB de la France atteindrait 6% en 2022, si les Français dépensaient 20% de l'épargne contrainte accumulée pendant la crise du Covid-19, juge l'OFCE.

La mobilisation de l'épargne contrainte liée à la crise sanitaire pourrait bien déterminer la trajectoire de la croissance de l'économie française en 2022. C'est du moins l'avis de l'Observatoire français des conjonctures économiques (OFCE), qui estime que cette épargne accumulée en 2020-2021 devrait représenter environ 160 milliards d'euros. "Bien qu'inégalement répartie, la mobilisation de cette épargne vers la consommation", qui représente plus de 50% du PIB français, "ou au contraire sa thésaurisation pour motif de précaution va être déterminante pour le scénario de croissance de 2022".

L'OFCE a retenu deux scénarios d'évolution de l'épargne: dans le premier, les ménages déstockent 20% de leur épargne Covid (soit 28 milliards d'euros); dans le second, l'épargne n'est pas dépensée. La croissance du PIB serait de 4,3% dans ce dernier cas. Mais dans l'hypothèse d'une désépargne partielle, la croissance du PIB serait de 6% en 2022, soit deux points de plus que la prévision du gouvernement. Toujours selon ce scénario, l'économie française devrait récupérer son niveau de PIB par habitant d’avant-crise "au premier trimestre 2022", soit deux ans après le déclenchement de la crise, "et même finir l’année 2022 un peu au-dessus de 2% d'un niveau d’avant-crise", souligne l'OFCE. 

>> A lire aussi - Epargne : les Italiens ont économisé une somme colossale pendant le confinement

Si l'institut public privilégie le premier scénario, c'est en raison de la nature de la crise, qui a produit une (...)

                            (...) Cliquez ici pour voir la suite

Ce contenu peut également vous intéresser :

JO de Tokyo : le barème des primes de médailles des athlètes français dévoilé
La France partenaire de l’Inde sur Gaganyaan (vols spatiaux habités), “dans le sillage des grandes explorations qui ont jalonné l’Histoire"
Le Covid-19 explose en Inde, confinement en vue ?
Emmanuel Macron annonce un forfait psy pour les enfants pris en charge à 100%
L'augmentation des salaires des aides à domicile fait grincer certaines dents, voici comment connaître le prix du foncier à la campagne... Le flash éco du jour