La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 765,52
    -30,23 (-0,44 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 080,15
    -27,87 (-0,68 %)
     
  • Dow Jones

    34 580,08
    -59,71 (-0,17 %)
     
  • EUR/USD

    1,1317
    +0,0012 (+0,10 %)
     
  • Gold future

    1 782,10
    +21,40 (+1,22 %)
     
  • BTC-EUR

    43 269,00
    +1 137,00 (+2,70 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 367,14
    -74,62 (-5,18 %)
     
  • Pétrole WTI

    66,22
    -0,28 (-0,42 %)
     
  • DAX

    15 169,98
    -93,13 (-0,61 %)
     
  • FTSE 100

    7 122,32
    -6,89 (-0,10 %)
     
  • Nasdaq

    15 085,47
    -295,85 (-1,92 %)
     
  • S&P 500

    4 538,43
    -38,67 (-0,84 %)
     
  • Nikkei 225

    28 029,57
    +276,20 (+1,00 %)
     
  • HANG SENG

    23 766,69
    -22,24 (-0,09 %)
     
  • GBP/USD

    1,3235
    -0,0067 (-0,50 %)
     

L’énergie propre à portée de main, par Bertrand Piccard

·2 min de lecture

« Il existe pour chaque problème complexe une réponse simple, directe… et fausse. » Ce vieux dicton se vérifie particulièrement bien en matière d’énergie renouvelable, un domaine où ce ne sont que des actions conjuguées qui permettent d’avancer.

Car la transition énergétique ne se limite pas au développement des sources d’électricité que sont les panneaux solaires, l’hydraulique, la biomasse, la géothermie et les éoliennes. Il faut considérer les circuits énergétiques dans leur ensemble : on remarque alors que c’est tout le cycle de vie d’une unité d’énergie (un joule) qui doit être repensé et optimisé, depuis sa production et son stockage, jusqu’à sa consommation, que ce soit pour éclairer une pièce, chauffer de l’eau ou alimenter un véhicule.

La centrale électrique géothermique de Nesjavellir, à Þingvellir, en Islande. © Gretar Ívarsson, Wikimedia commons, DP
La centrale électrique géothermique de Nesjavellir, à Þingvellir, en Islande. © Gretar Ívarsson, Wikimedia commons, DP

C’est pour cela qu’il est inutile de vouloir produire avec des énergies renouvelables la totalité de nos besoins actuels. Et de s’inquiéter parce qu’on n’y arrive pas. Comme on peut en économiser la moitié grâce à l’efficience, il suffit de produire l’autre moitié de façon propre. À condition d’arriver à la stocker. Pour les 20 ans de Futura, j'ai souhaité partager avec vous ces enjeux et leurs solutions.

Le défi du stockage

La réussite de la transition passe par le stockage de l’électricité verte, dont plusieurs sources (soleil, vent) sont intermittentes. Les recherches avancent vite, notamment dans le secteur de l’hydrogène : les fameuses piles à combustible – qui ne rejettent que de l’eau pure – sont un système ingénieux de stockage de l’électricité. Des budgets colossaux sont actuellement investis, avec raison, par les entreprises et les États pour améliorer leur efficience et développer leurs applications, notamment dans le domaine du transport et de l’industrie.

D’autres moyens de stockage d’énergie se développent, tels que le pompage-turbinage (on remonte l’eau dans le barrage quand il y a trop...

> Lire la suite sur Futura

À lire aussi sur Futura

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles