La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 553,86
    +9,19 (+0,14 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    3 776,81
    +19,76 (+0,53 %)
     
  • Dow Jones

    33 761,05
    +424,38 (+1,27 %)
     
  • EUR/USD

    1,0257
    -0,0068 (-0,66 %)
     
  • Gold future

    1 818,90
    +11,70 (+0,65 %)
     
  • BTC-EUR

    23 952,38
    -294,16 (-1,21 %)
     
  • CMC Crypto 200

    574,64
    +3,36 (+0,59 %)
     
  • Pétrole WTI

    91,88
    -2,46 (-2,61 %)
     
  • DAX

    13 795,85
    +101,34 (+0,74 %)
     
  • FTSE 100

    7 500,89
    +34,98 (+0,47 %)
     
  • Nasdaq

    13 047,19
    +267,27 (+2,09 %)
     
  • S&P 500

    4 280,15
    +72,88 (+1,73 %)
     
  • Nikkei 225

    28 546,98
    +727,65 (+2,62 %)
     
  • HANG SENG

    20 175,62
    +93,19 (+0,46 %)
     
  • GBP/USD

    1,2139
    -0,0064 (-0,52 %)
     

“L’économie française est exsangue, faible et désorientée”, comment rebondir ?

“Et maintenant, que vais-je faire ?”, s’interrogeait déjà Gilbert Bécaud. Nul doute que ce moment n’étreigne quelques hauts responsables au sommet de l’Etat. Surtout que les “modèles” n’avaient, là encore, rien vu venir. Probablement les mêmes fournisseurs de conseils que celui des “modèles” Covid et du scénario de la croissance “qui absorbe la dette”. Bref, au plan politique tout est dit, a été dit, ou sera dit. Et, bien entendu son contraire aussi tant la situation de l’Assemblée commence à se rapprocher du tissu sociologique de la France. Ce qui pourtant pourrait paraître assez normal dans une démocratie ordinaire mais parait si inédit sous nos cieux. Au plan économique ce nouveau (?) quinquennat et cette nouvelle législature vont trouver une France exsangue, faible, désorientée.

Exsangue : car les décisions d'enfermement généralisé de la population et du gel subséquent de l’économie nous ont amené la prodigue politique du “quoiqu’ il en coûte” - plus de 400 milliards déversés en vrac - qui a comme de bien entendu, en même temps, creusé les déficits et propulsé la dette à plus de 120% du PIB - obérant ainsi durablement les générations futures. Ceci ajouté au fait de prendre des mesures de rétorsions économiques “dans le but d’effondrer l’économie russe” - avec laquelle ne nous sommes pourtant pas en guerre - a provoqué une inflation record qui va friser le 8% à 10% en année pleine, sans qu’on en voit la fin. Tout ceci arrivant au pays champion déjà du monde de l’imposition, (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Pour la génération Z, l'anonymat en ligne est à la mode
Arnaque au garage fantôme : comment des conducteurs parviennent à échapper aux amendes pour excès de vitesse
Le bouclier tarifaire qui encadre les prix du gaz est prolongé jusqu'à la fin de l'année
Sanctions contre la Russie : Londres, Washington, Ottawa et Tokyo interdisent les importations d'or russe
Les Français doivent réduire immédiatement leur consommation d'énergie, plaident TotalEnergies, EDF et Engie

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles