La bourse ferme dans 4 h 31 min

L'île de Minorque mise sur le tourisme haut de gamme et responsable

Sous un soleil de plomb, un troupeau de moutons tond un plan d’herbe qui s’étend à perte de vue. À proximité, des agriculteurs récoltent une large variété de légumes pour les remettre à un cuisiner impatient. En fonction de la récolte du jour, ce dernier réfléchira au menu qu’il concoctera pour ses hôtes, qui exécutent entre-temps quelques longueurs dans une piscine d’eau salée. En cette ravissante matinée, nous ne sommes pas dans une maison d’hôte typique, mais dans un somptueux hôtel sur la côte turquoise minorquine.

Depuis 1993, année de son classement par l’Unesco, la construction sur l'île est limitée et particulièrement encadrée dès que l'on sort des villes. C'est une bonne chose : au lieu de bétonner, comme sur Ibiza ou Majorque, les îles voisines, on restaure les fincas, fermes centenaires, devenues chic et tendance ces dernières années. En 2012, l’île a aussi réorienté la façon dont elle fait sa promotion auprès des touristes et des professionnels du secteur. De destination familiale et ensoleillée, on est passé à une île nature, préservée et authentique. Le changement de profil attire davantage les Français, qui sont passés de 3.800 à 54.000 visiteurs entre 2012 et 2018. Et notamment les Français à fort pouvoir d'achat.

>> A lire aussi - Comment le Portugal est devenu la destination du moment

A nouveaux profils, nouvelle offre. L'agrotourisme haut de gamme qui propose un style de vie privilégiant la nature et la consommation locale se développe davantage sur l’île. Il contribue à la hausse des prix que les fincas ont connue ces dernières années, allant jusqu’à doubler de valeur. Elles s'achètent aujourd’hui près de 4 millions d’euros pour 1.000 m2 construits sur des dizaines d’hectares de terrain. On les restaure pour les mettre au service du tourisme, tout en préservant les matériaux et méthodes de construction d’antan. Pas de béton, mais du grès, de la pierre, du bois et de la chaux.

Tout ici est axé sur la protection du patrimoine et de l’environnement, sans

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Une Bugatti vendue aux enchères à Paris pour un montant record
La date de lancement de la plateforme Salto connue
Le prince Harry et Meghan, invités d'honneur d'une banque américaine
Coronavirus : les passagers lésés ne seront pas indemnisés
La mythique Ford Mustang de Johnny Hallyday vendue aux enchères