Marchés français ouverture 4 h 55 min
  • Dow Jones

    33 970,47
    -614,41 (-1,78 %)
     
  • Nasdaq

    14 713,90
    -330,06 (-2,19 %)
     
  • Nikkei 225

    29 919,06
    -580,99 (-1,90 %)
     
  • EUR/USD

    1,1743
    +0,0015 (+0,13 %)
     
  • HANG SENG

    24 157,62
    +58,48 (+0,24 %)
     
  • BTC-EUR

    36 400,48
    -4 110,89 (-10,15 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 068,88
    -65,50 (-5,77 %)
     
  • S&P 500

    4 357,73
    -75,26 (-1,70 %)
     

L'évolution positive d'Emmi se poursuit

·15 min de lecture

Emmi Management AG / Mot-clé(s) : Résultat semestriel

18.08.2021 / 07:00 CET/CEST
Publication d'un communiqué ad hoc en vertu de l'article 53 du RC
Le contenu relève de la responsabilité de l'émetteur.

Communiqué de presse

Communiqué ad hoc conformément à l'art. 53 du règlement de cotation

Lucerne, le 18 août 2021 - Au cours du premier semestre 2021, le groupe Emmi a augmenté son chiffre d'affaires de 6,2% pour atteindre CHF 1883,6 millions. Avec 3,7%, la croissance organique a dépassé les attentes fixées. Cette évolution positive est due au regain de dynamisme des activités internationales, au succès des concepts de marques tels qu'Emmi Caffè Latte et Kaltbach, et à la croissance dans des niches stratégiques telles que les spécialités de desserts. Sur le marché intérieur suisse en revanche, les ventes ont diminué comme prévu, après un semestre record l'année précédente du fait de la crise du coronavirus. La bonne performance globale - avec une nouvelle amélioration de la situation bénéficiaire au niveau de l'EBIT et du bénéfice net - reflète la robustesse du modèle d'entreprise et résulte de la mise en œuvre rigoureuse de la stratégie à long terme. Un modèle de développement durable élargi, qui vise zéro émission nette d'ici 2050, vient renforcer les perspectives positives à long terme d'Emmi. Malgré des perspectives toujours incertaines et la hausse du coût des matières premières dans le monde entier, Emmi revoit légèrement à la hausse ses prévisions de chiffre d'affaires pour l'ensemble de l'année et confirme ses attentes en matière d'EBIT et de marge bénéficiaire nette.

En bref

Urs Riedener, CEO du groupe Emmi: «Notre stratégie éprouvée, axée sur une croissance durable et rentable, et la poursuite constante du développement de notre entreprise et de notre portefeuille de produits avec des concepts de marque forts continuent de porter leurs fruits. Dans l'ensemble, nous sommes parvenus à réaliser une croissance rentable dans un environnement difficile et encore volatile. Alors que notre croissance à l'échelle internationale a dépassé nos attentes, les affaires en Suisse stagnent comme prévu au niveau d'avant la crise après un premier semestre 2020 record, avec la poursuite de pertes importantes dans les secteurs des services alimentaires et de la clientèle industrielle. Dans le contexte des récentes inondations catastrophiques et des vagues de chaleur, nos plans de développement durable récemment révisés et étendus, qui montrent la manière dont nous entendons développer nos activités à long terme dans le respect de la nature et des générations futures, gagnent également en importance. Malgré les incertitudes persistantes concernant l'évolution de l'économie et la crise du coronavirus ainsi que la hausse des coûts de production, je suis convaincu que nous atteindrons nos objectifs annuels pour l'ensemble de l'année, le chiffre d'affaires ayant été légèrement revu à la hausse.»

Chiffres-clés

Montants en millions de CHF

1er semestre 2021

1er semestre 2020

Chiffre d'affaires net

1'884

1'774

dont la division Suisse

802

829

dont la division Amériques

710

599

dont division Europe

310

292

dont division Global Trade

62

54

Variation du chiffre d'affaires

6,2 %

6,6 %

dont les effets des acquisitions

3,2 %

9,5 %

dont les effets de change

-0,7 %

-4,9 %

dont la croissance organique

3,7 %

2,0 %

EBIT

129

112

en % du chiffre d'affaires net

6,9

6,3

Bénéfice net

99

81

en % du chiffre d'affaires net

5,2

4,6

Les effets globalement positifs des acquisitions de 3,2 % s'expliquent par les facteurs suivants:

Influence positive:

Influence négative:

Des transferts internes de canaux de distribution de clients individuels ont en outre entraîné des effets d'acquisition ou de désinvestissement dans les divisions Amériques, Europe et Global Trade. Ces transferts entre divisions n'ont toutefois pas eu d'incidences sur le groupe.

Evolution du chiffre d'affaires: Belle croissance organique des activités internationales

Au premier semestre 2021, Emmi a réussi à profiter d'une première normalisation de la situation liée au coronavirus sur les principaux marchés internationaux pour relancer la dynamique de croissance et réaliser ainsi une bonne croissance organique globale du chiffre d'affaires. Avec 3,7%, cela a même dépassé nos attentes.

Toutes les divisions ont contribué à l'augmentation rentable du chiffre d'affaires de 6,2% (de CHF 1773,5 millions à CHF 1883,6 millions de CHF), avec quelques baisses sur le marché domestique suisse. On l'avait entrevu et l'on s'y attendait: les affaires se sont avérées plus complexes après les ventes record réalisées au premier semestre de l'année précédente du fait de la crise du coronavirus.

Avec un chiffre d'affaires net de CHF 801,8 millions (année précédente: CHF 828,8 millions), un recul organique de 3,3% a été enregistré en Suisse. Cela est principalement dû à la croissance organique exceptionnellement élevée l'année dernière à la même période (3,8%). En effet, le commerce de détail a subi comme prévu une perte importante par rapport à l'année précédente qui a été exceptionnelle, marquée par des achats de réserve et la fermeture des frontières. La résurgence d'anciens comportements, dont le tourisme d'achat, mais aussi la restauration encore partiellement fermée et seulement une lente reprise des affaires avec la clientèle industrielle ont laissé des traces. Quant au chiffre d'affaires, les effets négatifs de cette situation sont particulièrement visibles dans les segments les plus importants que sont les produits laitiers et le fromage. En revanche, les concepts de marques et de spécialités - notamment Emmi Caffè Latte et le fromage Kaltbach - ont continué à évoluer positivement. L'augmentation générale du prix du lait pendant l'année en cours a également joué en faveur du chiffre d'affaires.

La part de la division Suisse dans le chiffre d'affaires du groupe s'élève à 42,5% (année précédente: 46.7 %).

Division Suisse

Chiffre d'affaires
1er sem. 2021

Chiffre d'affaires
1er sem. 2020

Différence
2021/2020

Effets des
acquisitions

Croissance
Organique

Produits laitiers

330,2

343,1

-3,8%

-

-3,8%

Fromage

189,2

199,7

-5,2%

-

-5,2%

Produits frais

172,4

172,0

0,2%

-

0,2%

Fromage frais

53,0

55,3

-4,1%

-

-4,1%

Poudres/concentrés

26,8

31,6

-15,2%

-

-15,2%

Autres produits et services

30,2

27,1

11,4%

1,1%

10,3%

Total

801,8

828,8

-3,3%

0,0%

-3,3%

La division Amériques comprend les sociétés du groupe Emmi aux Etats-Unis, au Chili, en Espagne (sans Lácteos Caprinos), en Tunisie, au Brésil, en France, au Mexique et au Canada.

Au premier semestre 2021, la division Amériques a augmenté son chiffre d'affaires de CHF 598,6 millions à CHF 709,5 millions. La croissance de 18,5% par rapport à l'année précédente est due à l'acquisition d'Emmi Dessert USA, qui se développe bien, avec une croissance organique élevée de 11,9% (année précédente -1,0%). Outre les marchés en croissance que sont le Brésil, la Tunisie, le Chili et le Mexique, ce résultat est dû en particulier à la reprise des entreprises aux États-Unis, qui avaient enregistré de fortes pertes l'année précédente dans le secteur des services alimentaires, en raison des mesures liées à la crise du coronavirus.

La part de la division Amériques dans le chiffre d'affaires du groupe s'élève à 37,7% (année précédente: 33.8%).

Division Amériques

Chiffre d'affaires
1er sem. 2021

Chiffre d'affaires
1er sem. 2020

Différence
2021/2020

Effets des
acquisitions

Effets
de change

Croissance
organique

Fromage

269,9

235,1

14,8%

-

-4,1%

18,9%

Produits laitiers

188,5

175,0

7,7%

-

-2,1%

9,8%

Produits frais

160,8

96,6

66,4%

63,9%

-3,0%

5,5%

Fromage frais

32,9

30,8

6,6%

-

-14,8%

21,4%

Poudres/concentrés

12,5

11,0

14,1%

-

-16,9%

31,0%

Autres produits et services

44,9

50,1

-10,4%

-

0,2%

-10,6%

Total

709,5

598,6

18,5%

10,3%

-3,7%

11,9%

La division Europe comprend les sociétés du groupe Emmi en Allemagne, en Italie, aux Pays-Bas, au Royaume-Uni, en Autriche ainsi que Lácteos Caprinos en Espagne (vente le 18 décembre 2020).

Au cours du premier semestre 2021, le chiffre d'affaires de la division Europe s'élevait à CHF 310,4 millions, contre CHF 291,9 millions pour la même période de l'année précédente. Il en résulte une croissance globale de 6,3% qui, hors effets des acquisitions et de change, correspond à une croissance organique de 4,9% (2,1% l'année précédente). La forte croissance d'Emmi Caffè Latte, des spécialités de desserts italiens (tous deux dans Produits frais) et des produits végétaliens (dans Autres produits et services) a été affaiblie par l'évolution négative des segments Produits laitiers et Poudres/Concentrés.

La part de la division Europe dans le chiffre d'affaires du groupe s'élève à 16,5% (année précédente: 16.4%).

Division Europe

Chiffre d'affaires
1er sem. 2021

Chiffre d'affaires
1er sem. 2020

Différence
2021/2020

Effets
des acquisitions

Effets
de change

Croissance
organique

Produits frais

150,7

133,5

12,9%

-1,5%

3,3%

11,1%

Fromage

57,7

54,2

6,5%

-

3,0%

3,5%

Produits laitiers

46,4

49,1

-5,3%

-1,5%

2,7%

-6,5%

Poudres/concentrés

19,8

23,9

-17,4%

-

2,3%

-19,7%

Fromage frais

18,2

19,1

-5,0%

-9,9%

2,6%

2,3%

Autres produits et services

17,6

12,1

45,6%

-

4,1%

41,5%

Total

310,4

291,9

6,3%

-1,6%

3,0%

4,9%

La division Global Trade comprend principalement les ventes directes depuis la Suisse à des clients qui se trouvent dans des pays où Emmi ne possède pas de sociétés propres. Il s'agit entre autres des marchés asiatiques et d'Europe de l'Est, de la plupart des pays sud-américains et de la péninsule arabique.

Emmi a enregistré au premier semestre 2021 un chiffre d'affaires de CHF 61,9 millions dans la division Global Trade. Par rapport aux CHF 54,2 millions de l'année précédente, cela correspond à une croissance organique de 14,3% (2,1% l'année précédente). Cette évolution est principalement due à une augmentation sensible des exportations de lait écrémé en poudre et à une hausse des ventes de fromage naturel (spécialités Kaltbach notamment). En revanche, l'évolution légèrement négative du secteur des yaourts s'est poursuivie, notamment en raison d'un manque de consommation hôtelière dans la région asiatique.

La part de la division Global Trade au chiffre d'affaires du groupe s'est élevée à 3,3% (année précédente: 3,1%).

Division Global Trade

Chiffre d'affaires
1er sem. 2021

Chiffre d'affaires
1er sem. 2020

Différence
2021/2020

Effets des
acquisitions

Croissance
organique

Fromage

25,4

21,5

18,2%

-

18,2%

Produits frais

17,7

18,9

-6,3%

-

-6,3%

Poudres/concentrés

16,8

12,3

36,4%

-

36,4%

Produits laitiers

1,3

1,4

-4,9%

-

-4,9%

Autres produits et services

0,7

0,1

576,8%

-

576,8%

Total

61,9

54,2

14,3%

-

14,3%

Vous trouverez de plus amples informations sur l'évolution du chiffre d'affaires dans le rapport de gestion financier du rapport semestriel Emmi 2021.

Evolution du bénéfice: la rentabilité ne cesse d'afficher une tendance à la hausse

Grâce à la croissance réjouissante de son chiffre d'affaires, Emmi a pu continuer de renforcer sa rentabilité au premier semestre 2021. Cela a porté ses fruits de poursuivre le développement de notre portefeuille d'entreprises et de produits avec des concepts de marque forts, tout en restant assidûment axé sur une croissance durable. Une attention particulière a continué d'être accordée à notre programme d'amélioration de l'efficacité et de réduction des coûts Emmi Operational Excellence, à l'échelle du groupe.

Compte tenu de l'évolution positive du chiffre d'affaires, Emmi peut s'attendre à une augmentation sensible du bénéfice brut de CHF 699,8 millions (augmentation de 9,4%) et à une amélioration de la marge bénéficiaire brute pour le premier semestre 2021 (37,2% contre 36,1%). Cette évolution positive de la marge repose sur la mise en œuvre rigoureuse de la stratégie éprouvée, sur le développement continu du portefeuille d'entreprises et de produits et sur l'effet positif de l'acquisition d'Emmi Dessert USA. En outre, les mesures visant à accroître la productivité et les achats ont encore avancé.

Le résultat d'exploitation avant intérêts et impôts (EBIT) a atteint CHF 129,4 millions durant la période sous revue et dépasse de CHF 17,4 millions ou 15,5% l'EBIT de l'année précédente (CHF 112,0 millions). Sous l'effet de l'évolution de la marge bénéficiaire brute décrite ci-dessus, la marge EBIT a également augmenté de manière significative, passant de 6,3% l'année précédente à 6,9% pendant la période sous revue.

Le bénéfice de la société, y compris les intérêts minoritaires, s'est élevé à CHF 107,1 millions, contre CHF 86,8 millions l'année précédente. Après avoir déduit les intérêts minoritaires du bénéfice de l'entreprise, le bénéfice net s'élevait à CHF 98,7 millions (année précédente: CHF 81.3 millions). En conséquence, le bénéfice net a connu une hausse significative de CHF 17,4 millions, soit 21,4%. La marge bénéficiaire nette a atteint 5,2% (année précédente: 4.6%).

Vous trouverez de plus amples informations sur l'évolution du bénéfice dans le rapport de gestion financier du rapport semestriel Emmi 2021.

Perspectives: Une longueur d'avance sur le difficile deuxième semestre de l'année

Les prévisions de chiffre d'affaires pour l'ensemble de l'année, communiquées en mars 2021, ont été largement dépassées dès la fin du premier semestre. Le second semestre reste chargé de grandes incertitudes. Emmi ne prévoit pas de normalisation au sein de l'ensemble des entreprises nationales avant 2022, si tant est qu'une normalisation soit possible, et sous réserve de nouveaux revers quant à l'évolution du coronavirus. Emmi compte néanmoins sur une croissance organique quelque peu supérieure à l'échelle du groupe, notamment grâce à la dynamique positive des activités internationales. Et ce, malgré une légère dégradation des perspectives pour la division Suisse. Comme prévu, l'évolution du chiffre d'affaires au cours des six premiers mois de l'année en cours y est restée inférieure aux prévisions pour l'ensemble de l'année. Cela en raison de la croissance exceptionnelle du chiffre d'affaires au cours de la même période de l'année précédente. Mais la reprise générale dans tous les groupes de clients importants d'Emmi en Suisse se fait attendre, ce qui se reflète dans les prévisions de chiffre d'affaires ajustées pour la division Suisse.

Emmi s'en tient aux prévisions d'EBIT et de marge bénéficiaire nette communiquées en mars. La hausse des coûts de production, pour les matériaux d'emballage et le domaine de la logistique par exemple, aura un impact négatif sur le résultat au second semestre.

Prévisions pour l'ensemble de l'année 2021

Des perspectives détaillées figurent dans la présentation du résultat du premier semestre 2021 d'Emmi.

Documents à télécharger et autres informations

Communiqué de presse (PDF)

Rapport semestriel Emmi 2021

Indicateurs alternatifs de performance

Présentation du résultat du premier semestre 2021 d'Emmi

Konrad GRABER

Urs RIEDENER

Ricarda DEMARMELS

Supports visuels généraux sur Emmi

Contacts

Investisseurs et analystes
CFO, Ricarda Demarmels | ir@emmi.com

Médias
Communication du groupe Emmi, Sibylle Umiker | media@emmi.com | +41 (0)58 227 50 66


Fin du communiqué ad hoc

Langue :

Français

Entreprise :

Emmi Management AG

Landenbergstrasse 1

6005 Luzern

Schweiz

E-mail :

info@emmi.com

Site internet :

www.emmi.com

ISIN :

CH0012829898

Numéro valeur :

1282989

Bourses :

SIX Swiss Exchange

EQS News ID :

1227209


 

Fin du message

EQS Group News-Service

show this
show this
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles