La bourse ferme dans 47 min

L'étonnante tactique du fonds Amber pour éjecter Arnaud Lagardère de son groupe

Le ministre de l'Économie a appelé les entreprises à ne pas verser de dividendes à leurs actionnaires cette année. Le fonds activiste Amber a profité de cette annonce pour mettre la pression sur le groupe Lagardère. Le premier actionnaire du groupe (16,42% du capital) souhaite que l'un des leaders mondiaux de la production et de la distribution de contenus renonce à verser des dividendes à ses actionnaires, rapporte BFM Business. Une position paradoxale qui priverait pourtant Amber de 25 millions d’euros. Arnaud Lagardère devrait quant à lui s’asseoir sur plus de 12 millions d’euros, ce qui le mettrait en grande difficulté financière.

>> A lire aussi - La menace de putsch se précise pour Arnaud Lagardère

L'objectif du fonds Amber semble être la mise en faillite de Lagardère. Une tactique opportune en pleine crise économique, selon BFM Business. Cette situation mettrait Arnaud Lagardère en grande difficulté d'autant que son patrimoine, estimé à 107 millions d'euros soit 7,3% de sa participation dans le groupe, est très loin de couvrir sa dette personnelle, estimée à 164 millions d'euros.

>> A lire aussi - Lagardère maintient son dividende, mais Relay risque de souffrir cette année

"Rien de personnel"

Si le positionnement d'Amber Capital interroge, son fondateur Joseph Oughourlian l'assure, "il n'y a rien de personnel contre Arnaud Lagardère". "Ce qu'on reproche au groupe et à sa gestion depuis maintenant 17 ans, c'est la très mauvaise gestion de la politique d'investissements et de désinvestissements. On a vendu presque 10 milliards d'actifs depuis plus d'une dizaine d'années, ça été une sorte de liquidation désordonnée du groupe pendant très longtemps", expliquait-il vendredi 27 mars sur BFM Business. Et d'ajouter : "C'est toute une politique de sous-investissement chronique qu'on remet en cause (...) et cette politique de sous-investissement et de dividendes exceptionnels, en fait elle ne sert qu'un actionnaire, elle ne sert pas les actionnaires", a-t-il ajouté, visant

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Le pétrole bondit, Donald Trump s’attend à un accord entre la Russie et l’Arabie saoudite
Et si les municipales étaient reportées au mois d'octobre ?
Avertissements envoyés, transmissions au procureur… la Hadopi dévoile son bilan
Chômage partiel : des entreprises en abusent déjà... les salariés nous racontent
Comment la contagion a enrichi Jeff Bezos