La bourse est fermée
  • CAC 40

    6 733,69
    +47,52 (+0,71 %)
     
  • Euro Stoxx 50

    4 188,81
    +33,08 (+0,80 %)
     
  • Dow Jones

    35 677,02
    +73,94 (+0,21 %)
     
  • EUR/USD

    1,1646
    +0,0015 (+0,13 %)
     
  • Gold future

    1 793,10
    +11,20 (+0,63 %)
     
  • BTC-EUR

    52 470,01
    -104,18 (-0,20 %)
     
  • CMC Crypto 200

    1 453,34
    -49,69 (-3,31 %)
     
  • Pétrole WTI

    83,98
    +1,48 (+1,79 %)
     
  • DAX

    15 542,98
    +70,42 (+0,46 %)
     
  • FTSE 100

    7 204,55
    +14,25 (+0,20 %)
     
  • Nasdaq

    15 090,20
    -125,50 (-0,82 %)
     
  • S&P 500

    4 544,90
    -4,88 (-0,11 %)
     
  • Nikkei 225

    28 804,85
    +96,27 (+0,34 %)
     
  • HANG SENG

    26 126,93
    +109,40 (+0,42 %)
     
  • GBP/USD

    1,3760
    -0,0036 (-0,26 %)
     

L'équipe française de foot pour amputés, en quête de reconnaissance

·1 min de lecture

Au coup de sifflet final de son dernier match de l'Euro, remporté 1-0 face à l'Irlande, Jérôme Raffetto a le sourire. Le capitaine de l'équipe française de foot pour amputés vient d'assurer sa qualification pour le Mondial turc. "On est à la place où on doit être. Si on avait terminé au-dessus, ça aurait été parfait, en dessous, cela aurait été une déception car seules les sept meilleures équipes étaient qualifiées", confie le joueur de 41 ans, amputé de la jambe gauche depuis 2005. Alors que les Bleus sont tombés les armes à la main face à la Pologne, une référence de la discipline, en quart de finale (2-0), Jérôme Raffetto et ses coéquipiers ont pu jouer devant plus de 3000 spectateurs. "C'était une ambiance de dingue. Le match était aussi diffusé sur le TF1 polonais et on pouvait parier sur la rencontre", poursuit le numéro 10 de l'équipe française.

"La Fédération…

Lire la suite sur sofoot.com

SO FOOT.com
SO FOOT.com
Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles